Volvo

Pas de grande surprise pour la voiture de l’année 2018, c’est un SUV qui est récompensé. Après avoir souvent frôlé le titre, Volvo gagne (enfin) cette distinction avec son XC40 et c’est un juste retour de choses …

Après le Peugeot 3008, Volvo place son SUV XC40

Le constructeur suédois a entamé sa mue depuis 2015 avec les apparitions successives des XC90, V90 & S90 ou encore nouveau XC60. C’est finalement le plus petit modèle, le dernier né XC40, qui est récompensé. Ce titre célèbre le design suédois qui fait mouche depuis 3 ans et les technologies pour améliorer la sécurité, leitmotiv de Volvo.

C’est d’ailleurs un véritable plébiscite puisque le XC40 remporte l’élection avec 325 points et il devance la Seat Ibiza deuxième avec 240 points et la dernière BMW Série 5 troisième avec 226 points. Kia échoue au pied du podium avec 201 points pour sa berline coupé Stinger.

Les photos du XC40 :

 

Volvo poursuit son offensive pour le salon de Genève 2018. 3 ans après le lancement du XC90 qui mettait tout le monde d’accord, la marque suédoise pourrait bien réussir le même coup avec le nouveau (et superbe) break V60. Explications …

Un look à l’effet #WAHOU

New Volvo V60 exterior

Je vous sors à peu près la même rengaine à chaque nouvelle Volvo mais ce break V60 nouvelle génération est d’une beauté à rendre dingue un père de famille. Sur ce point, il rejoint le break de la dernière Mercedes Classe C qui est lui aussi remarquable.

Le suédois est classe, élégant et assez sportif grâce à une ligne de toit plutôt basse.

Le format V60 le rend nettement plus adapté à nos villes que le grand frère V90 et aussi moins dur pour nos portefeuilles. Ses dimensions sont les suivantes : 4,76 m (+12cm vs ancienne génération) en longueur et 1,87 m en largeur. Le coffre propose 529 litres.

New Volvo V60 interior

Le dessin de l’intérieur se passe de commentaires puisqu’il reprend le même design que les précédentes nouvelles Volvo. C’est bien pensé et bien fait, on remarquera l’écran de 8 pouces derrière le volant en addition de celui central de 9 pouces dédié au multimédia.

New Volvo V60 exterior

Action, moteurs

Sous le capot de ce nouveau V60, on pourra trouver deux moteurs diesels développant 150 ch (D3) et 190 ch (D4). Plus tardivement dans l’année, les blocs essence feront leur apparition avec le T5 (245 ch) et des versions hybrides T6 Twin Engine AWD (340 ch) et T8 Twin Engine AWD (390 ch).

Le nouveau V60 est proposé avec des prix compris entre 39 360 euros (D3 BVM6) et 57 760 euros (D4 Geartronic 8). On attend avec impatience la version Cross Country.

Volvo a émancipé sa marque Polestar. Préparateur par le passé de voitures sportives, Polestar est désormais l’entité suédoise chargée du développement de voitures électriques. Le premier modèle se nomme Polestar 1 et est un beau coupé.

Volvo Polestar 1 Coupé

600 ch, carbone et du style !

Étendard de la nouvelle marque, le modèle Polestar 1 est un grand coupé de tourisme 2 portes proposant 4 places. Sa présentation relève tout de même quelques surprises. Le design n’est pas vraiment tranchant par rapport au style Volvo, on y reconnaît même aisément un concept présenté en 2013. En soi, ce n’est pas dérangeant puisque le rendu est tout de même très agréable à regarder et n’est pas sans nous rappeler la superbe P1800 des années 60.

Volvo Polestar 1 Coupé

2ème surprise, là où on attendait Polestar, c’était sur le terrain de jeu de Tesla, à savoir le véhicule 100% électrique. Ici, le coupé est en fait motorisé par deux propulseurs électriques secondés par un moteur thermique. L’auto développerait ainsi 600 ch et serait capable de parcourir 150 km en autonomie 100% électrique zéro émission. Le couple est colossal et devrait autoriser des accélérations capables de faire pâlir les meilleurs sportives avec 1000 Nm de couple. D’un point de vue châssis, Polestar 1 repose sur la nouvelle plateforme SPA du groupe avec une carrosserie en fibres de carbone et des suspensions électroniques provenant d’une autre marque suédoise : Öhlins (une référence en la matière). La voiture adopte une carrosserie réalisée en fibre de carbone.

Volvo Polestar 1 Coupé

Commercialisation inédite

Ce premier modèle Polestar sera proposé à la réservation dès aujourd’hui (exclusivement sur internet) mais ses futurs locataires ne pourront pas en prendre possession avant fin 2018 voir 2019. Locataires car la voiture ne sera que proposé en abonnement de 2 à 3 ans (sans apport) et la marque prévoit toute une gamme de services spécifiques. Aussi, des showrooms Polestar vont voir le jour mais seront indépendants des actuels points de vente Volvo.

Volvo Polestar 1 Coupé

Les photos :

 

Volvo dévoile sa nouvelle arme de conquête et le XC40 a de sérieux arguments pour faire trembler une concurrence bien installée.

New Volvo XC40 – exterior

90, 60 et XC40

La première force de ce XC40, en plus de son style, c’est bien entendu la lignée XC à succès de Volvo. XC60 et 90 se vendent comme des petits pains et sont les premiers VRP de cette petite version. Avec 4m43 de long, le nouveau SUV suédois vient affronter les Mercedes GLA, BMW X1 ou Audi Q3. Ils avaient déjà vu le Jaguar E-Pace apporter un vent nouveau, voici un suédois encombrant. Marque à la mode chez les premiums et moins connotée grande bourgeoisie que Jaguar, Volvo pourrait bien rafler des clients aux allemands. Le design est toujours aussi séduisant et cette petite version a même le droit à une teinte de carrosserie bi-ton, une première sur le segment.

New Volvo XC40 – exterior

À l’intérieur, la qualité sera au rendez-vous comme on l’a constaté sur les dernières productions de la marque. Le design suédois propose toujours un petit plus comme les moquettes colorées. Une idée déjà vue sur la C30 de Volvo. Grand écran tactile 12,3″, nombreux rangements, coffre de 460 litres, il ne manque pas grand chose … Pour le look, le XC40 s’équipe de jantes de 18 à 21 pouces et même d’un kit sport « R-Design ».

New Volvo XC40 – interior

Moteurs : puissance et essence, le diesel en minorité

Volvo dévoile également les fiches techniques et on constate que les motorisations essence sont majoritaires. Les puissances s’étalent de 156 à 247 ch en essence et de 150 à 190 ch en diesel. Tous les moteurs sont des quatre cylindres turbocompressés. On aura le choix également de s’équiper d’une version 4×4 et aussi de boîtes automatiques ou manuelles (en fonction des motorisations).

Les prix s’étaleront à partir d’un peu plus de 31 500 euros jusqu’à plus de 45 000 euros.

New Volvo XC40 – exterior

À lui seul, il représente 30% des ventes de la marque. Il faut dire que lancé il y a 9 ans, le XC60 s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires et domine aujourd’hui le marché du SUV premium de moyenne taille. C’est donc une nouveauté très importante pour la marque suédoise avec ce XC60 2ème du nom présenté aujourd’hui au salon de Genève.

Il change tout, sauf de nom …

Nouveau Volvo XC60 2017 Salon Genève

Ce nouveau XC60 repose sur une nouvelle plateforme technique et hérite du design qui fait fureur sur les grands vaisseaux de la marque : XC90 & V90. Ce nouveau XC60 ne manque ni de présence ni d’élégance et devrait convaincre les cadres en quête d’une voiture qui leurs permet de se distinguer des autres. Volvo ne dit rien sur les dimensions de sa nouvelle coqueluche mais celui devrait être dans la bonne moyenne pour transporter confortablement quatre adultes avec leurs bagages. Surtout, la route sera sûre car comme à son habitude, Volvo a cherché à aller très loin en terme de sécurité passive et active pour les occupants.

On retrouve par exemple une nouvelle assistance à la direction qui vient compléter le City Safety. Un nouveau système de sécurité baptisé « prévention de changement de voie sur la voie opposée » utilise cette assistance à la direction pour éviter ou atténuer les collisions frontales, tandis que le système BLISTM de Volvo, qui détecte la présence de véhicules dans les angles morts, s’appuie lui aussi sur l’assistance à la direction pour réduire le risque de collision en cas de changement de voie. Le Pilote semi-­automatique, système d’aide à la conduite semi­-autonome le plus sophistiqué de Volvo dont la fonction consiste à gérer la direction, l’accélération et le freinage sur les routes bien signalisées jusqu’à 130 km/h, sera proposé en option sur ce nouveau modèle.

Nouveau Volvo XC60 2017 Salon Genève

Sous le capot : une offre essence, diesel et hybride

Dans sa version haut de gamme, le nouveau XC60 sera proposé avec la motorisation hybride rechargeable essence T8 Twin Engine qui développe 407 ch. Le lancement du nouveau XC60 sera assuré par le diesel D4 de 190 ch ou D5 avec technologie PowerPulse de 235 ch. Il existera aussi en version essence T5 de 254 ch tandis que le T6, turbocompressé et suralimenté, développera 320 ch pour 400 Nm de couple.

Les photos :

Volvo présente la version Cross Country de son break V90. Le break baroudeur n’est pas que la propriété de l’omniprésent Allroad d’Audi, la Suède entend bien le rappeler.

20 ans qu’on met son velours pour partir à la campagne

New Volvo V90 Cross Country Studio
New Volvo V90 Cross Country Studio

Chez Volvo, la petite histoire a commencé depuis 20 ans, autant dire 3 ans avant l’allemand.  La recette est la même partout : un break classique soudainement sur-élevé et qui s’équipe de généreuses protections en plastique. Mais de l’utilitaire à l’automobile chic, l’histoire est passée par là. Ce Volvo V90 Cross Country en jette. Normal me direz-vous puisque la version de base très épurée est déjà élégante. Ici, l’objet familial se fait plus viril, une orientation qui n’est pas pour nous déplaire.

New Volvo V90 Cross Country Studio
New Volvo V90 Cross Country Studio

S’il ne manque pas de coffre, on aimerait un gros moteur …

Uniquement disponible en quatre roues motrices, ce gros break fait comme tous les véhicules Volvo le régime côté moteurs. Ici pas de 6 cylindres ni de 5 cylindres ! Depuis le XC90, tout le monde roule avec de simples mais techniques quatre cylindres. Ces moteurs à la sonorité plutôt fades restent performants avec des motorisations essences de 254 et 320 ch ou des diesels 190 et 235 ch.  Nous restons loin de l’incroyable Allroad doté de son moteur biturbo diesel de 313 ch à la sonorité caverneuse.

Plus récent que son concurrent, le break baroudeur Volvo a pour lui son coup de crayon magistrale, son intérieur spectaculaire. Le suédois reste en retrait sur le plaisir pur de conduite, l’Allroad le bat sur ce point par KO. Inutile de vous presser au Mondial de l’Automobile de Paris, Volvo n’y sera pas présent comme tant d’autres … (Ford, Aston Martin, McLaren, etc, etc).

New Volvo V90 Cross Country Driving Matte
New Volvo V90 Cross Country Driving Matte

Les photos :

Volvo publie aujourd’hui les premières informations et photos officielles pour son prochain petit SUV. Voici le détail.

Après un début difficile, la C30 avait fini par trouver sa clientèle. La V40 a tenté de prendre la suite sans jamais donner satisfaction aux dirigeants de Volvo. Pourtant moins originale que sa devancière, avec ses 5 portes elle n’a jamais réellement concurrencé les BMW Série 1 ou autre Audi A3. Après une renouvellement total de ses grands modèles, la marque suédoise tente une nouvelle fois de convaincre sur le segment très important en Europe des compactes.

Volvo Concept 40.1 - nouveau XC40
Volvo Concept 40.1 – nouveau XC40

Pour y arriver, le constructeur avait présenté sa nouvelle plateforme CMA (concept modular architecture) mais on attendait surtout de voir à quoi pourrait ressembler les petites versions 40 du futur.

C’est chose faite depuis aujourd’hui avec deux concepts dévoilés. L’un est très typé SUV et c’est certainement le futur XC40 qui doit surfer dans la vague des XC60 et XC90. L’autre concept ressemble à une petite berline (V40 et S40 ?). Ce que l’on sait également, c’est que cette nouvelle série 40 sera largement hybride avec pour le coup une nouvelle motorisation T5 (thermique 3 cylindres essence + pack moteur / batteries électriques). Volvo prévoit d’ici à 2025 de vendre 1 millions de voitures électrifiées.

Volvo Concept 40.2 rear - nouvelle S40 ?
Volvo Concept 40.2 rear – nouvelle S40 ?

 

Polestar était jusqu’à il y a quelques mois le préparateur des Volvo de course et s’occupait parfois de celles qui restent sur route. Depuis le rachat du préparateur par la marque on espérait rapidement voir le badge Polestar sur la production suédoise à la manière d’un M chez BMW. Les amateurs ne seront pas déçus avec les V60 et S60 Polestar 2016 !

Passons rapidement sur les babioles esthétiques qui de toute façon sont à l’appréciation de chacun pour nous concentrer sur la mécanique. Comme ses petits camarades, Volvo diminue drastiquement le nombre de cylindres sur ses moteurs et ne sait plus faire que du 4 cylindres. Un mal ? Peut-être pour les amateurs des orgues mécaniques capables de délivrer un son naturellement mélodieux. Pour les amateurs de puissance et de performance, sur le papier ces suédoises ont de beaux arguments.

Volvo V60 & S60 Polestar 2016
Volvo V60 & S60 Polestar 2016

La puissance de 367 ch vous permettra de laisser quelques points du permis sur le bord de la route surtout que ce moteur turbo aime prendre des tours avec la puissance atteinte à 6000 révolutions par minute.

Le rupteur est placé à 7000 trs. Le couple maxi de 570 Nm apportera lui aussi son lot de sensation entre 3100 et 5100 trs. D’ailleurs, le 0 à 100 ne réclame que 4,7s et le 0 à 200 17,2s. La puissance passant au sol via une transmission intégrale BorgWarner, il est plus facile de se catapulter vers l’avant. Sur le chapitre de l’accélération, cette série V60 et S60 Polestar fait aussi bien que la très énervée Ford Focus RS de 350 ch. Elle se situe donc également au même niveau que la Mercedes Classe A45 AMG (381 ch) ou que la dernière Audi S4 de 354 ch qui dispose elle d’un V6 armé d’un compresseur.

Volvo V60 & S60 Polestar 2016
Volvo V60 & S60 Polestar 2016

Pour arriver à ce résultat, les gens de chez Polestar ont modifié en profondeur les entrailles du bloc 2.0 4 cylindres avec un nouveau turbo, filtre à air, boîte à air, arbres à cames, bielles ou encore pompe à essence.

Le châssis est lui aussi retouché avec de nouvelles suspensions Ohlins, une nouvelle direction ou encore des freins grands comme une pizza dont des disques de 371 mm à l’avant pincés par des étriers 6 pistons qui devraient apporter un beau touché de pédale. Signalons que la boîte Geartronic à 8 rapports propose un mode launch-control. Y-a-t-il un défaut ? Le poids peut-être qui dépasse les 1700 kg mais qui se situe au même niveau que l’Audi S4 de même taille.

Au final, Volvo propose une voiture de sport capable d’attirer l’attention et pas que celle des fans de la marque. Tout bon père de famille à la recherche d’un outil pourrait y trouver là chaussure à son pied surtout que les S60 et V60 Polestar seront disponibles en France dès 2016 à un prix encore inconnu mais qui devrait être proche des 65 voir 70 000 euros.

Volvo présente aujourd’hui sa nouvelle S90. Limousine de la marque suédoise, elle vise les élites allemandes : BMW Série 7, Audi A8 et Mercedes Classe S. A-t-elle les bons arguments ?

Volvo et la berline, avant c’était un histoire de parpaing voir de brique ! Mais depuis quelques années, la marque se souvient sans doute que la Suède forme nombre de designers reconnus à travers le monde. Les voitures de la marque ont gagné en style et cette nouvelle berline S90 suit le mouvement. Bien lancée par un SUV XC90 qui caracole en tête des ventes, la S90 reçoit la nouvelle calandre de la marque encerclée par ces optiques aux feux de jour en forme de T. Globalement, la S90 n’est pas sans rappeler les lignes d’une BMW Série 7 mais avec des proportions légèrement plus petites : longueur 4, 96 m, large de 1, 88 m et haut de 1, 44 m. Le style intérieur est superbe et devrait respirer la qualité, au moins autant que dans le XC90.

La nouvelle S90 reçoit toutes les assistances à la conduite dernier cri dont une conduite semi-autonome y compris à des vitesses autoroutières et sans avoir besoin d’un véhicule devant elle. On notera aussi l’apparition d’un nouveau système de détection des animaux, encore responsables de nombreux accidents.

 

Limitée en moteurs ?

Volvo a depuis longtemps annoncé la fin des gros moteurs et cette S90 pourrait le payer cher. On retrouvera sous son capot un quatre cylindres turbo diesel décliné en deux puissances : 190 et 235 ch quand ses concurrentes profitent encore de motorisations diesel beaucoup plus généreuses. Le haut de gamme suédois recevra également le T8 Twin Engine hybride rechargeable de 407 ch. La S 90 pourrait ainsi parcourir jusqu’à 45 km en mode électrique et le temps de recharge de ses batteries est de 2, 5 heures (installation 16A) à 6 heures (installation 6A). Avec ce moteur hybride, la S90 annonce 1,9 litres aux 100 et 44 g de CO² par kilomètre sur les 100 premiers kilomètres et beaucoup plus une fois les batteries vides (probablement entre 8 et 9 litres). En fonction des motorisations, elle pourra recevoir une transmission intégrale.

Les photos :

En 1985, Mikhail Gorbachev prend la tête de l’URSS mais on doit déjà à Nuccio Bertone la Lamborghini Countach, la Ferrari 308 GT4, l’Alfa Roméo Montreal, la Lancia Stratos (entre autres) ou encore le coupé Volvo que vous avez sous les yeux et qui fête ses 30 ans cette année.

En fait avec la 780, Bertone n’en est pas à son coup d’essai. Avant, il y avait aussi eu la 262C. Et pour Bertone, on a clairement l’impression ou la sensation qu’il y a un monde d’écart entre la création d’une diva et le coup marketing. Pour les marques, s’attacher les services d’un grand bureau de design c’est sans doute comme s’offrir un peu du prestige de ses glorieuses créations : grossière erreur. Car quand on mandate un designer, on se doit de lui laisser carte blanche or là, on sent bien qu’on lui a demandé de rester dans l’esprit des productions de Göteborg.

Volvo 780
Volvo 780

Une brique restera toujours une brique même signée Bertone

Déjà peu réussie avec la 262C, l’opération maquillage sur la 780 peine aussi à dissimuler ce qui a fait le style de Volvo pendant plus de deux décennies. Bertone parvient tout de même à s’exprimer entre les deux surfaces verticales de l’avant et de l’arrière. Par rapport à la berline 740 dont elle découle, on remarque la lunette arrière inclinée ou encore la finesse des montants qui soutiennent le toit. Au passage, on regrette que ce dernier n’ait finalement pas conservé son vinyle comme sur la 262C et sa ligne rabaissée.

Volvo 780 intérieur
Volvo 780 intérieur

Pour le reste, ce coupé bourgeois (vendu 326 000 francs, 100 000 de plus que la berline !) a hérité de trois motorisations : V6 PRV, un six cylindres diesel et le plus intéressant quatre cylindres turbo maison. Les puissances se sont étalées de 129 à 200 ch.  L’équipement était bien entendu pléthorique avec climatisation, sièges électriques et chauffants ou encore un toit ouvrant. L’aspect est cossu avec d’épaisses moquettes ou de généreux sièges en cuir.

Fabriquée à seulement 8 518 exemplaires, ce coupé n’est certainement pas le premier à collectionner pour un fan de la marque suédoise … On lui préfère une P1800 ES ! Mais que Volvo se rassure, d’autres constructeurs ont fait la même erreur comme Citroen avec la BX et la XM ou Skoda avec la Favorit, elles aussi des Bertone à l’économie. 

 

Volvo P1800ES
Volvo P1800ES
Volvo 262C
Volvo 262C