Porsche 911 Turbo & Turbo S 2016 : madame plus

Depuis quelques jours, vos proches vous demandent avec insistance ce que vous aimeriez avoir à Noël. Voilà la réponse (au pire, ils se cotisent et vous liez cela à votre prochain anniversaire).

A vos 6 ans, vous aviez trouvé au pied du sapin une 911 miniature. Six ans plus tard, rebelote, mais elle était radiocommandée. Encore dix ans de plus et c’était un stage de pilotage, les fameux trois tours de circuit avec la petite copine qui filme. Mais cette fois, y’en a marre, vous demandez au Père Noël une vraie 911, pour vous tout seul.

Et sur la liste des tentations signées Porsche, voici les dernières en date, les Turbo millésime 2016. Comme les Carrera et Targa il y a quelques semaines, les plus musclées des 911 passent sur le billard et gagnent une poignée de canassons. Pour la firme allemande, trop ce n’est jamais assez. La Turbo de base développe ainsi 540 ch mais tant qu’à faire, autant demander au barbu habillé de rouge la S qui affiche désormais 580 ch.

911 Turbo S
911 Turbo S

Catapulte au bout d’un doigt

Avec elle, on entre dans une nouvelle dimension puisque la vitesse maxi atteint les 330 km/h et il faut seulement 2,9 secondes pour franchir la barre des 100 (« mais si chéri, c’est utile, pour des provisions express »). Sur le nouveau volant, un bouton vous permet de tirer la quintessence du moteur et de la boîte pendant 20 secondes.

On passera rapidement sur l’équipement en progrès (notamment une nouvelle interface multimédia) pour davantage se pencher sur le nouveau look de ces Turbo, toujours aussi musclées avec prise d’air latérale, aileron imposant posé sur la malle et quatre sorties d’échappement. Les Turbo gagnent en élégance, avec des LED mieux intégrées à l’avant.

Voilà, plus qu’à attendre le grand jour maintenant. Encore faut-il rester sage jusqu’au 24 au soir.

Vous aimerez aussi

commentaire(s)