Peugeot 308 Hybrid R : bleu de chauffe !

Pour le salon de Shangai, le groupe Peugeot-Citroën lance une grande opération de communication sur l’arrivée imminente de motorisations hybrides plug-in (rechargeables) dans un avenir très proche pour ses modèles. L’outil de réprésentation de cette idée est une Peugeot 308 R Hybrid au style affûté mais surtout capable de performances qui ont de quoi faire trembler les autres …

Sur la base du concept 308 R, le bureau de style Peugeot Sport a revu quelques détails comme la calandre ou le bouclier avant. L’agressivité, la sportivité du modèle sont marquées par de généreuses prises d’air creusées dans le capot avant. Peugeot intègre également une nouvelle technologie vue jusqu’ici sur les premiums allemands en retenant la solution du clignotant défilant à LED. Peugeot Sport a appliqué une couleur bien particulière sur la carrosserie. Le bleu est particulièrement intense par l’intégration de pigments fluorescents et de particules de verre mais c’est surtout un hommage à la teinte historiquement réservée aux voitures de compétition françaises.

Motorisation hybride essence plug-in de 500 ch

Avec une puissance de 500 ch et quatre roues motrices, la 308 R HYbrid atteint 250 km/h, vitesse limitée électroniquement, franchit le 0 à 100 km/h en à peine 4,0 secondes, et couvre le 1000 m départ arrêté en seulement 22,0 secondes. Grâce à son hybridation, les émissions de CO2 ne seraient que de 70 g/km selon le communiqué de la marque. Le rapport poids/puissance de 3,1 kg/ch est plutôt favorable à cette 308 R Hybrid. C’est un kilo / ch de plus que les cadors comme une Lamborghini Aventador mais la performance reste superbe.

La base technique de la 308 R Hybrid c’est d’un côté le 4-cylindres essence 1.6L THP 270 S&S et de l’autre deux moteurs électriques (un à l’avant, un à l’arrière). Chaque moteur électrique développe une puissance de 85 kW / 115 ch, ils sont directement reliés à la boîte de vitesse à 6 rapports. La batterie Lithium-Ion de 3 kWh est disposée sous les sièges arrière à la place du réservoir d’essence. D’un volume de 50 litres, celui-ci se trouve désormais implanté dans le coffre au dessus du moteur électrique arrière et des deux transformateurs.

308 R Hybrid bénéficie de quatre modes de conduite :

  1. Le mode Hot Lap, le plus performant, délivre l’intégralité du potentiel des trois sources de puissance pour atteindre un total de 500 ch et le couple maximal de 730 Nm. 5 
  2. Le mode Track délivre 400 ch et 530 Nm, principalement par le moteur essence et la machine électrique arrière. La machine électrique avant agit comme un boost complémentaire lors des accélérations. 
  3. Le mode Road est particulièrement destiné à un usage routier avec une puissance de 300 ch et un couple de 400 Nm. Le moteur essence délivre tout son potentiel, la machine électrique arrière l’assiste lors des accélérations alors que la machine électrique avant n’intervient pas. 
  4. Le mode ZEV fait prioritairement appel à la machine électrique arrière pour propulser PEUGEOT 308 R HYbrid. La machine électrique avant intervient en fonction de la pression exercée par le conducteur sur l’accélérateur. 

Le système de freinage est à la hauteur des performances avec, à l’avant, des disques ventilés de 380 mm de diamètre pincés par quatre pistons et, à l’arrière, des disques de 290 mm. Cependant, ils ne sont pas utilisés lors de tous les freinages. En effet, PEUGEOT Sport a développé la chaîne de traction pour décélérer à l’aide des machines électriques sur l’intégralité de la plage de vitesse, c’est-à-dire depuis 250 km/h. Ce freinage récupératif est l’une des trois solutions pour recharger la batterie. Une autre possibilité consiste à utiliser la machine électrique avant en générateur, entraînée par le moteur essence. Enfin, une borne de recharge rapide redonne à la batterie sa capacité maximale en 45 minutes.

Un regret ?

Peugeot n’ira certainement jamais au bout de nos rêves en laissant ce concept à l’état de lettre d’intention morte. À la place, le constructeur de Sochaux nous proposera une gentille version de 200 ch … On pourra alors retirer le bleu de chauffe ! Heureusement pour nous, on ira s’extasier début de mai sur les essais de la nouvelle Ford Mustang, restez connectés.

Vous aimerez aussi

commentaire(s)