Nouveauté montre : Oris Carl Brashear Chronographe

Oris nous propose une deuxième montre dans sa collection Carl Brashear pour le salon Baselworld 2018. Après une première « Sixty Five » passée au bronze, on découvre un nouveau chronographe dont la profondeur du bleu de son cadran nous invite à plonger dans l’univers de la marque …

Qui était Carl Brashear ?

Carl Brashear était le premier américain d’origine africaine à obtenir la certification de U.S. Navy Diver en 1954. En 1970, il obtient le rang supérieur avec le titre de U.S. Navy Master Diver malgré la perte d’une jambe en 1966. C’est à cet esprit de pionnier, de défis qu’Oris rend hommage avec sa collection portant son nom.

Au coeur d’un boîtier de 43 mm, Oris a placé son mouvement Caliber 771 qui est en fait un Sellita SW 510 personnalisé. En plus de la fonction chronographe, ce mouvement propose 48 heures de réserve de marche. C’est la première fois qu’Oris utilise ce mouvement pour un chronographe bicompax de toute beauté. On trouve une fonction petite seconde à 9H et un compteur chronographe de 30 minutes à 3H. Pas de fonction date pour épurer au maximum le cadran et conserver l’équilibre offert par le bicompax, cela plaira aux plus exigeants. Sur ce tableau quasi parfait, les puristes s’étonneront que l’étanchéité ne progresse pas 100m, c’est tout de même un peu juste pour réellement se prétendre être une montre de plongée. Et quand il y a chronographe, on a raisonnablement le droit d’attendre des poussoirs vissés sur une montre destinée à aller dans l’eau. Là aussi, Oris n’a pas cru bon de retenir cette solution.

Si la grande beauté de cette montre est indéniable, elle n’est pas totalement parfaite surtout annoncée à 4950$ pour une commercialisation en avril, Oris avait pourtant le temps de la rendre parfaite … mais qu’est-ce qu’elle est belle °_°

commentaire(s)