Mercedes AMG GT Roadster – diva allemande

Mercedes a frappé fort avec son modèle AMG GT. Démocratisant la super sportive à l’étoile, cette dernière nous avait époustouflé lors de son essai. Une impression confirmée quand Sport Auto la déclara grande gagnante de son comparatif face à la Porsche 911 ! Aujourd’hui, elle perd son toit pour s’offrir en bikini pour l’été. Voici le roadster …

Belle et allemande

Mercedes AMG GT Roadster
Mercedes AMG GT Roadster

On retrouve immédiatement le coup de crayon de l’AMG GT. Hormis la capote en position fermée, peu de choses changent. Décapoté, le roadster s’inscrit dans la lignée Mercedes. Un long capot, stricte deux places et une position de conduite rejetée à l’arrière, le cabriolet impose sa stature. Avec une Ferrari California T ou une Aston Martin, cette production allemande s’inscrit directement comme prétendante au titre de plus beau cabriolet de la production.

V8 à fort caractère

Sous le capot, Mercedes a préparé deux versions. Toutes les deux proposent le V8 bi-turbo avec des puissances comprises entre 476 et 557 ch. Le couple est du genre féroce avec 630 Nm de 1700 à 5000 trs pour la version de base quand la plus puissante dispose de 680 Nm de 1900 à 5750 trs. La puissance par les seules roues arrière, de quoi fumer en quelques secondes les pneus. La transmission fait toujours confiance à la boîte double embrayage AMG Speedshift à 7 rapports. Le 0 à 100 est promis en 4s ou 3,7s avec l’AMG GT C Roadster. Toutes les deux dépassent les 300 km/h avec 302 et même 316 en Vmax. Avec une masse supérieure à 1600 kg, ce roadster ne fait en revanche toujours pas figure de ballerine. Heureusement comme le coupé, il pourra compter sur une électronique de pointe pour s’autoriser un comportement rigoureux et sportif.

Les photos :

Vous aimerez aussi

commentaire(s)