Super cars : nos meilleures voitures pour aller au boulot

Non, je ne peux me résigner à rentrer dans ce monde en mouvement bien pensant qui estime que la connexion maison-boulot doit se faire tristement au volant d’un SUV ou pire d’un monospace. S’il y a des choix dictés par la taille de la famille et que l’on considère qu’il faut deux voitures à la maison, il y a mieux à faire qu’avec le duo Renault Scénic – Clio ou Peugeot 3008 – Fiat 500. Voici nos choix, beaucoup plus sympas, qui joueront le rôle d’antidépresseur quotidien.

S’il faut vraiment emmener les enfants à l’école et que madame n’est pas trop branchée bagnole, je suis d’accord on peut (doit?) passer par la case petit camion. Mais franchement, à quoi bon balancer les économies du foyer dans une auto qui décotera plus vite que son ombre une fois sortie du garage du coin ? Pour 10 000 euros, il est largement possible de trouver un exemplaire sain et suffisamment puissant pour prendre la route des vacances. Ainsi, si on considère l’économie réalisée et pour peu que l’on dispose d’un peu de confort financier, il est tout à fait possible de rouler dans une « super » car au quotidien.

Mazda MX-5 - la plus facile de nos "super" cars
Mazda MX-5 – la plus facile de nos « super » cars

Cette « super » car en deux mots est certes assez éloignée de la définition de sa cousine supercar. Mais attention, les apparences sont parfois trompeuses …

Mazda MX-5 RF
Mazda MX-5 RF

Alors, je nomme tout de suite à la barre : Mazda MX-5, Caterham Seven 165, Morgan 3-Wheeler ou encore Polaris Slingshot. Dans le tas, on a de l’automobile efficace à l’engin extrême mais toutes revendiquent une puissance modeste et une légende qui précède leurs passages : des autos « plaisir » à moins de 30 000 euros. Un gros mot pour Anne Hidalgo et quelques autres anti-voitures. Il est évident que la moins extrême est la Mazda MX-5. Bien connue des amateurs d’automobiles, ce cabriolet propose un rapport poids / puissance sympa, une gueule depuis la nouvelle génération à mi chemin entre la Corvette et la Jaguar F-Type, une propulsion et un couple moteur – boîte qui permet d’envoyer. Derrière elle, on trouve la plus petite des Caterham. Sa bouille est toujours aussi craquante et cette version de 120 ch pourrait prêter à sourire mais n’oublions pas qu’il n’y a que 490 kg à propulser vers l’avant. Avec le kit pare-brise et la capote, il n’est pas inenvisageable de s’en servir au quotidien (avec le kit pare-brise et capote) surtout que le petit 3 cylindres turbo Suzuki qui l’équipe se montre peu gourmand.

Polaris Slingshot
Polaris Slingshot

Polaris / Morgan : 3 roues, c’est bien aussi

Le Slingshot de Polaris, c’est l’engin à la mode. Un moteur 2.4L d’Opel dans une caisse à la gueule qui ferait pâlir une voiture à gros aileron, la recette est sympathique. 173 ch, moins de 800 kg pour 30 000 euros, là aussi c’est ultra efficace avec un 0 à 100 en 5,2s. Face à lui, le 3 Wheeler de Morgan c’est l’engin le plus atypique et aussi le plus hors concours car son prix est très largement au dessus de la limite qu’on s’était fixé. Son prix neuf de plus de 47 000 euros ne doit cependant pas vous éloigner de lui puisqu’il est déjà possible de trouver des occasions intéressantes. Avec son moteur de moto (Harley-Davidson) de 115 ch placé devant l’habitacle et son air vintage de baignoire nous font littéralement craquer. Ces deux derniers engins seront cependant limités à un usage au soleil même si le Polaris possède un intérieur qui ne craint pas l’eau.

Caterham 165
Caterham 165

30 000 euros, ce n’est pas le bout du monde même si c’est déjà un certain budget. Mais comme on vient de le voir, pour ce prix il est possible de rouler non pas au super mais à l’extra-ordinaire. Et puis pour ceux pour qui cela dépasserait encore un peu le budget, ces autos se trouvent avec un peu de patience en occasion. À moins que pour 30 000€ vous décidiez de prendre encore plus gros en occasion mais ça, on en parlera une autre fois …

Morgan 3 Wheeler
Morgan 3 Wheeler

Vous aimerez aussi

commentaire(s)