Essai SUV Jaguar F Pace : arrogance britannique ? [vidéo]

Depuis que le F-Pace a fait parler de lui au salon de Francfort fin 2015, on l’attendait de pied ferme. Le personnel de Jaguar qui s’est succédé à la tribune pour nous en parler n’avait qu’un mot à la bouche « Porsche Macan ». Ambitieux chez Jaguar, on voulait détrôner le maître et ne même pas entendre parler des BMW, Audi et autres Mercedes. Alors le suv orné du félin tient -il toutes ses promesses ? Réponse avec notre essai qui s’est déroulé en Autriche.

Esthétiquement au point

Le F Pace fait mouche quand on le regarde. Il est évident que c’est l’un des plus beaux SUV du marché. Le style est évocateur d’une certaine bourgeoisie sans trop en faire et affirme également une réelle sportivité. A l’intérieur, l’anglais assomme le Macan de Porsche par la place offerte moins par sa présentation. Il est évident qu’une famille voyagera mieux installée à bord du F Pace (longueur de 4731mm et un empattement de 2874mm coffre 650 litres) que dans « l’étroit » Macan même si tout est relatif. En revanche, le F Pace pêche par sa présentation et ses finitions. Non pas que celui-ci soit mal fait mais Porsche atteint une telle perfection que vouloir relever le défi semblait proche du suicide et le résultat tant à prouver que c’était très ambitieux. Si on a une ambiance très classieuse comme les véhicules anglais savent en proposer, l’esthétisme n’est pas aussi émouvant que dans le SUV Porsche. Même point pour les matériaux où on note quelques plastiques durs (parfois mal ébavurés) et des faux cuirs. Le bon point provient des deux écrans : l’un TFT derrière le volant, l’autre tactile au centre de la console qui est intuitif dans les connexions et le fonctionnement du système multimédia.

Glacier White (6)

Au dessus des premium allemands mais derrière Porsche.

Pour cet essai, nous avons retenu la version S équipée des quatre roues motrices et du V6 3,0L essence doté d’un compresseur. Ce dernier fournit 380 ch. Si nous avons choisi cette version qui sera peu représentative du marché, c’est aussi dans l’idée de le comparer au Macan de Porsche que Jaguar avoue avoir totalement ciblé dans la conception du F Pace. Au final, le match n’a pas vraiment eu lieu. Ce F Pace brille moins que le Macan dans le dynamique mais lui est supérieur dans le confort. Pourtant, le V6 fait preuve d’un superbe brio pour vous bercer dans une ambiance sportive. Joli bruit à l’échappement, belle fougue (0 à 100 en 5,5s) à peine bridée par la boîte ZF à 8 rapports (qui ne rivalise pas avec la PDK de Porsche) : ce moteur en donne pour son argent. Seulement, c’est le châssis qui est un peu en retrait. Les suspensions (malgré le système Adaptive Dynamics ) autorisent encore un peu trop de mouvements pour virer à plat comme le fait un Macan GTS et la direction ne rend pas assez d’informations. Plus communicant, faisant plus corps avec son pilote, le très sportif allemand offre un touché de route incomparable. En face, le F Pace a un supplément d’âme avec une transmission quatre roues motrices qui n’hésite pas parfois à faire enrouler l’arrière quand chez Audi le Quattro à plus tendances à faire perdre l’avant. Donc loin de rendre les armes le F Pace distancera les autres cousins du Macan. Audi Q5, BMW X3 resteront derrière observés de loin par le GLC de Mercedes.

Si le F Pace n’est finalement pas aussi doué qu’il l’aurait souhaité dès que la route se met à tourner, il propose une belle cohérence en préservant un confort certain qui permet de tailler la route. Aussi, on a apprécié l’appétit mesuré de son V6 qui entre sport sur les routes de montagne et cruising à 110 sur autoroute s’est contenté de seulement 10,5 litres de moyenne.

Une belle réussite

A la lecture de cet essai, il ne faudrait pas que vous ayez le sentiment d’un tableau noir à propos de ce F Pace. Si les anglais ne nous avaient pas vendu la partition Macan, on l’aurait sans doute perçu d’une autre façon. On se serait ébahi devant sa polyvalence, son côté joueur, son charme typique. Des qualités qui lui resteront quoi qu’il arrive mais qui le placent tout de même derrière le champion du sprint : le Porsche Macan.

  • Prix : à partir de 42 470 euros
  • Prix de notre version S : un peu plus de 81 000 euros
  • Prix Porsche Macan GTS 76 115 euros, Turbo 86 510 euros

 

Gamme moteurs :

  • 2L Diesel de 180ch avec boîte manuelle, propulsion (RWD) et transmission intégrale (AWD)
  • 2L Diesel de 180ch avec boîte automatique, transmission intégrale (AWD)
  • 3L Diesel de 300ch, automatique, AWD
  • 3L Essence de 340 et 380ch, automatique, AWD

 

Vous aimerez aussi

commentaire(s)