Ford électrique : la Mustang sera bientôt hybride

Longtemps loin derrière le trublion américain Tesla, le big three de Detroit s’éveille massivement à l’électrique. GM et Ford ont décidé de ne pas laisser à Elon Musk les hypothétiques profits de la voiture électrique. Chrysler observe encore de loin.

Des électriques … et une Mustang hybride

C’est dans l’air du temps ! Cette semaine, je lisais une news consacrée à l’arrivée d’une Porsche 911 hybride. Seul moyen de duper les émissions de CO2, la motorisation hybride sera la salut de l’automobile sportive dans nos villes. Logiquement même les américaines de légende s’y mettent. Ford présentait aujourd’hui sept des 13 nouveaux véhicules électrifiés que la marque prévoit de lancer au cours des cinq prochaines années, avec notamment des versions hybrides des Ford F-150 et Ford Mustang aux États-Unis, un Transit hybride rechargeable en Europe, ainsi qu’un SUV électrique avec une autonomie d’au moins 300 miles (environ 482 km)* à travers le monde.

Ford Mustang EcoBoost Cabriolet
Photo: James Lipman / jameslipman.com

Concernant la Mustang, on sait qu’elle conservera son V8 puisque Ford l’annonce ainsi : « la version hybride de la Ford Mustang fournira au V8 encore plus de puissance et plus de couple à bas régime« . Toutefois, on a encore le temps de boire quelques litres d’essence avec la version normale puisque cette motorisation hybride n’arrivera pas avant 2020 en Amérique du Nord, dans un premier temps.

“Comme de plus en plus de consommateurs partout dans le monde s’intéressent aux véhicules électrifiés, Ford s’engage à être un des leaders en la matière en fournissant aux consommateurs une large gamme de véhicules, de services et de solutions qui amélioreront leur quotidien”, explique Mark Fields, PDG de Ford. “Nos investissements et notre gamme croissante reflètent notre point de vue selon lequel l’offre globale de véhicules électrifiés dépassera celle des véhicules à essence dans les 15 prochaines années”.

Lire plus :

Essai Ford Mustang V8 & EcoBoost

Vous aimerez aussi

commentaire(s)