Aston Martin AM RB 001 : la première F1 de route ?

Les Aston Martin sont appréciées et reconnues à travers le monde plus pour leur beauté que pour leur suprématie sur leurs concurrentes au chapitre performances. Cette nouvelle Aston Martin pourrait bien changer la donne.

Une Aston Martin conçue avec Red Bull F1 Team en 2019

Cette AM RB 001 est donc le fruit d’une collaboration avancée entre les deux compagnies. Aston Martin a surtout bénéficié du travail d’un ingénieur reconnu comme l’un des plus doués de sa génération : Adrian Newey. L’homme a conquis de nombreux titres en F1 depuis les années 90. Tour à tour, il a fait gagné Williams, McLaren et enfin Red Bull. C’est lui qui a sculpté la robe de cette anglaise : fluide, élégante et agressive tout à la fois. Pour faire simple, une LaFerrari était moche, une McLaren P1 plus harmonieuse et cette Aston Martin est surprenante au premier regard puis féline … un peu comme la Jaguar XJ220 en son époque. Tout est fait de carbone et on dispose de peu d’informations à son sujet mais on sait que le ratio poids / puissance sera de 1 pour 1.

Aston Martin AM-RB 001
Aston Martin AM-RB 001

Light is right & V12

Car quand ses concurrentes pensent à l’hybride pour s’offrir des performances et des émissions de C02 politiquement correcte, Aston Martin se souvient également de la parole d’un autre génie de l’automobile anglaise : Colin Chapman. Les Lotus (encore aujourd’hui) sont des autos souvent moins puissantes que leurs concurrentes mais qui compensent ce déficit de chevaux par un poids contenu. Et oui, à quoi bon gagner des chevaux si c’est pour augmenter le poids avec de lourdes batteries et un second moteur sans parler de la complexité qu’un système hybride entraîne sur la transmission. Ici, l’idée est d’utiliser un V12 promis inédit sans turbo qui sera en position centrale arrière et qui aura une faible charge à tirer. Bref l’engin pourrait être diablement efficace car il se souvient mieux que d’autres de ses cours de physique …

Aston Martin entend aller encore un peu plus loin avec une version piste de cette voiture qui sur le papier est annoncée pour des performances et une efficacité proche des prototypes LMP1 qui disputent les 24H du Mans.

La voiture sera produite à 100 exemplaires pour la version « route » et 25 exemplaires pour la série réservée à un usage sur circuit. Le prix plus ou moins annoncé est de 900 000 euros, sans les options.

Les photos :

Vous aimerez aussi

commentaire(s)