Pamela Anderson : à 48 ans, la MILF la plus sexy en une de Playboy

Le magazine américain Playboy a décidé de rhabiller ses filles. D’après la nouvelle direction, la nudité et le porno gratuit sur le web ont tué le mythe de la femme érotique, sensuelle … belle. Alors avant de cacher ces seins qu’on ne saurait voir, profitons une dernière fois de la une du dernier numéro exhibitionniste avec forcément Madame Playmate : Pamela Anderson.

La belle blonde d’Alerte à Malibu est intimement liée à l’histoire de Playboy.

D’abord parce que Pamela Anderson a un jour accompli le fantasme de millions d’hommes en acceptant sa première pose dans les pages de Playboy en dévoilant ces formes que l’on devinait, que l’on touchait presque en regardant sa télé : c’était en octobre 1989. Le frisson provoqué fut si intense que personne ne put se défaire de cette poitrine, ne put désintoxiquer sa mémoire des courbes de celle qui devait être LA playmate de l’histoire moderne du magazine.

Pamela Anderson rêvée en Brigitte Bardot dans Playboy
Pamela Anderson rêvée en Brigitte Bardot dans Playboy

A 48 ans, elle pose une dernière fois pour Playboy, pour nous, pour l’ode à la féminité que ce magazine a toujours apporté.

L’époque où la femme était exposée telle une muse inspiratrice est morte, aujourd’hui elle n’est qu’objet dans les courts métrages X du web. Pornhub, Youporn ont tué l’imagination fertile des adolescents et nos rêves avec. Une occasion de revenir en images sur les pages les plus chaudes et de se remémorer ainsi ce frisson, ce tremblement de se faire voir lorsqu’on était ado en train de contempler ces filles aux seins nues …

Vous aimerez aussi

commentaire(s)