Yema : l’erreur horlogère française

Le récent retour de Yema sur le devant de la scène était très attendu. À coup de teasing sur Instagram, d’un compte Twitter (un peu) actif : la marque a su rappeler à elle les brebis égarées, à savoir la clientèle française. Seulement à trop faire monter la mayonnaise, elle finit par retomber et c’est ce qui s’est passé pour Yema.

Gamme de Yema Superman originales :

02

Il est si facile de réussir …

Yema a actuellement une cote incroyable sur le marché de l’occasion. Les anciennes Superman, Rallygraf ou encore Yachtingraf atteignent des sommets et les collectionneurs n’hésitent plus à dépenser des fortunes pour les restaurer. Dès lors que la marque a commencé à émettre l’idée d’un retour de la Superman, on s’est pris à rêver. Hélas, le groupe Ambre (propriétaire de quelques licences dont Yonger et Bresson) n’a pas su tirer les leçons du marché horloger.

Seiko # 50

Rolex n’a rien changé à sa Submariner, Tudor surfe sur le vintage avec la Black Bay et Oris a fait un retour flamboyant il y a un peu plus d’un an à Bâle avec son modèle Diver 65. Mais alors que la recette du succès lui était donnée, Yema s’est mis en tête de refaire l’histoire : grossière erreur. Pourtant, dans le même temps, la marque s’était tout de même donné les moyens de réussir avec un positionnement tarifaire intéressant autour de 750 euros avec un mouvement de bonne facture : automatique Sellita SW200-1, le même que dans une Oris par exemple. Mais il faut croire que les responsables se sont arrêtés à mi-chemin dans leur réflexion en laissant libre court à un designer qui nous a sorti une montre pas vraiment originale, qui renie presque son passé ou du moins le galvaude.

… mais encore plus facile de se tromper !

DSCF7771

Vous avez ansi l’ancienne (ci-dessus) et la nouvelle (ci-dessous) sous les yeux pour juger mais le public s’est déjà désintéressé de la nouvelle Superman portant encore un peu plus vers les sommets les prix de l’originale. Il faut dire que les ratés sont nombreux : cadran insipide, index et aiguilles sans originalité qui cherchent trop à copier Rolex … et oublient le code stylistique des versions originales. Entre temps, Yema qui a sans doute lu le web et ses « vrais » clients ne communique plus et a délaissé les réseaux sociaux. Comme quoi, il ne suffit pas de quelques paillettes à Cannes et de VIP qui portent la montre au poignet le temps d’une soirée en échange d’un cachet pour qu’une montre se vende.

Il y a quelques fondamentaux à respecter et il est étonnant de passer autant à côté quand on peut aussi aisément s’appuyer sur son héritage. Encore un bel exemple de la très mauvaise gestion qui est faite dans de nombreux groupes horlogers où pour ne pas contredire un chef, on n’ose sans doute pas le désavouer mais pendant ce temps là, le navire prend l’eau et risque de couler. Ces gens sont enfermés dans leur monde, leurs idées et feraient sans doute bien de se tourner vers leurs clients pour se sauver. Et je n’ose même pas vous parler des autres modèles qui sont presque une insulte à l’histoire de la marque …

Yema Superman : ré-édition ratée de 2016
Yema Superman : ré-édition ratée de 2016

 

Vous aimerez aussi

commentaire(s)

  1. Dundee 11 mois əˈgōIl ya

    Utiliser pour illustrer un article, des photos dont on est pas l’auteur et sans l’autorisation de ceux-ci, cela s’appelle du vol de propriétée intellectuelle.

    Répondre Like Je n'aime pas !
    1. Vincent 11 mois əˈgōIl ya

      Bonjour, les photos ne sont pas volées et les membres de FAM qui les ont faites sont prévenus puisque je suis moi même sur FAM ! Pour info, partager une photo de Flick R ce n’est pas voler puisque c’est rendu possible par les règles d’utilisation définies par celui qui poste la photo sur Flick R, un peu comme une video Youtube.

      Surtout qu’en passant la souris sur la photo, le compte flickr s’affiche et la photo redirige vers le compte. Le vol ce serait enregistrer la photo sur son PC et la publier. Ici elles ne sont pas sur le site mais simple « embed » de Flick R. Cordialement, Vincent

      Répondre Like Je n'aime pas !
  2. Flow 11 mois əˈgōIl ya

    Bel article critique qui malheureusement reflète la triste réalité de notre société. Prendre des responsabilité, prendre des risques… Et là effectivement et quelle prise de risque de copier Rolex, à croire que les designers horlogers sont en manque d’inspiration.

    Répondre Like Je n'aime pas !