Actu : TAG Heuer veut sa Moonwatch

Le succès de l’Omega Speedmaster reconnue par le profane comme unique montre à être allée sur la Lune et plus généralement dans l’espace agace nombre de manufactures suisses.

TAG Heuer rappelle que déjà en 1962, l’astronaute américain John Glenn, pilote du vaisseau Friendship 7 pour la mission Mercury-Atlas 6, portait une TAG à son poignet. Mais ce n’était souvent que des initiatives individuelles car c’est bien la NASA qui retiendra officiellement l’Omega Speedmaster pour ses missions lunaires. Un choix qui laissa trois autres marques de montres sur Terre…

Alors comment faire ?

Il faut donc regarder ailleurs et c’est ce que TAG Heuer vient de faire astucieusement avec le programme d’exploration chinois.

Celui-ci vient d’entrer dans sa dernière phase et il prévoit plusieurs vols habités vers la Lune dont au moins un devra se poser sur le satellite terrestre. TAG Heuer compte bien ainsi s’imposer sur le marché asiatique encore assez émergent tant l’augmentation du pouvoir d’achat en Chine ne cesse de croître pour amener toujours plus d’individus à pouvoir s’offrir un objet de luxe comme une montre suisse.

Sur les autres marchés, TAG Heuer aura quand même beaucoup de mal à faire oublier la Speed’ … En attendant, il reste assez peu de temps à la marque suisse pour dessiner et mettre au point la montre qui voyagera dans l’espace sous son nom.

Vous aimerez aussi

commentaire(s)