Shopping Noël : une montre française, laquelle ?

Noël, c’est dans deux semaines et, après avoir pensé à vos proches, il est temps de penser à vous ! Si votre petit plaisir prend une tournure horlogère, je joue un peu chauvin et je vous propose une montre française …

Petit préambule : il y a montre française et montre française, ce n’est pas pareil !

Des marques françaises, il y en a quelques unes : Yema, LIP, Pequignet, March L.A.B, les montres MAT, Bell & Ross, Akrone, … Parmi celles-ci, nombreuses sont celles à assembler un patchwork de pièces pas toujours françaises et d’ailleurs, pas toujours en France. Seule Pequignet peut se vanter dans certains modèles équipés du Calibre Royal de faire du « vrai » made in France. Bell & Ross est un cas à part puisque la marque a décidé d’embrasser le « Swiss made ».

Yema, sous la tutelle du groupe Ambre, est entre les deux puisque si les montres bénéficient d’un assemblage en France ou encore que le mouvement soit pensé et assemblé en France, il est malgré tout fabriqués en Chine (l’ensemble de ses composants sont usinés en Chine).

Pour toutes les bourses

La bonne nouvelle de ne pas avoir que des grandes maisons horlogères, c’est que cela permet de maintenir les prix quand on tape chez de l’emboîteur.

LIP Himalaya

LIP Himalaya

Avec la vague du vintage, LIP s’impose naturellement à nos poignets. La marque a son histoire et est plutôt légitime. Aujourd’hui, elle emboîte du solide mouvement automatique ou mécanique japonais. Au sein de la gamme, on trouve le modèle Himalaya qui propose un design sobre et qui saura passer sur tous les poignets avec son diamètre de 40 mm. Une belle entrée en matière pour quitter l’univers de la pile à 359 euros

YEMA Superman

Voilà un modèle mythique français ! La Superman était la Submariner française. La flambée des prix sur le marché des collectionneurs pour l’originale en atteste. Aujourd’hui, Yema nous propose une ré-édition qui surfe elle aussi sur le marché du vintage. Elle est équipée du mouvement Ambre MPB1000. Prix : autour de 700 euros (version cuir, 750 acier)

AKRONE K-04

Akrone K-04

4ème modèle seulement de la jeune maison Akrone, la K-04 est sans doute la montre la plus mystérieuse que je vous propose. En fait, pour dire vrai, si elle vous plaît, il faudra attendre sans doute le printemps 2018. La marque avance ses projets comme un joueur d’échec déplace ses pions : un par un. Contrairement aux précédents modèles, Akrone ne devrait pas faire appel au financement participatif et vendra ce nouveau modèle sur son site. La qualité sera sans doute au moins égale aux précédents modèles avec un beau mouvement suisse ETA. Prix ? Autour de 800 euros selon mon estimation.

March LAB

March LAB AM2

La marque nous propose des montres au caractère affirmé. Les boîtiers sont toujours dessinés avec force et le vert est la signature des montres. Au sein de la collection, j’affectionne particulièrement le modèle AM2 qui balance entre style des années 70 et ambiance Art Déco. Au coeur de cette belle carrure, on trouve un mouvement japonais Myota propriété de Citizen. Le 9015 est solide, fiable et plutôt précis. Disponible à partir de 1095 euros.

Pequignet Manufacture

Pequignet Royal Grand Sport

La Rolls des montres françaises ! Le mouvement Royal est unanimement salué pour ses innovations, sa qualité par tous : critiques, presse et même concurrents. Au coeur de la gamme, on trouve le modèle Royal Grand Sport qui sait mêler le classicisme de sa phase de lune à un coloris dynamique. Une beauté qui s’affiche à 7 500 euros. Heureusement, Pequignet propose également une gamme plus abordable mais tout aussi élégante avec des mouvements japonais autour des 1000 euros comme avec la collection Equus.

Joyeux Noël !

Vous aimerez aussi

commentaire(s)