Rolex Cosmograph Daytona Gold 116518 – Baselworld 2017

Depuis qu’un jour  j’ai pu approcher la Rolex 6263 Gold, je suis littéralement fan des Daytona Or ou Everose même si je me demande toujours comment on peut la porter si tous ses amis ne sont pas footballeurs ou oligarques ? Cette nouvelle Cosmograph Daytona or jaune 18 ct pour ce salon Baselworld est tout aussi captivante et quasi importable …

Cadran or, sous-cadrans noirs et littérature rouge

Rolex Daytona 116518 Gold

Voici le triptyque auquel je succombe. Quand on regarde en macro le cadran, c’est tout simplement captivant. On pourrait rester à le regarder pendant des heures sans jamais se dire qu’il y a quelque chose qui cloche. C’est là-aussi la force de Rolex : le soleillé sur les Datejust, le noir profond d’une Submariner ou ce cadran de « Dayto », on touche la perfection. Faisant écho à ce cadran « jaune », la lunette Cerachrom monobloc en céramique reçoit une graduation obtenue par dépôt en creux d’une fine couche d’or 18 ct par un procédé PVD (Physical Vapor Deposition, dépôt physique en phase vapeur). Constituée d’une seule pièce, la lunette Cerachrom monobloc assure à elle seule le maintien et l’étanchéité de la glace sur le boîtier de 40 mm.

Autre nouveauté pour la Daytona : un bracelet rubber

Ne l’appelez pas caoutchouc ou vous fâcherez Rolex. Ici, on parle d’Oyster Flex développé et breveté par Rolex. D’apès le communiqué de presse, « ce bracelet technique combine de manière unique la robustesse et la fiabilité d’un bracelet métallique avec la flexibilité, le confort et l’esthétique d’un bracelet en élastomère« . Il est constitué en son cœur d’une lame métallique superélastique surmoulée d’élastomère noir. Si la marque à la couronne avance que ce matériau est particulièrement résistant aux agressions de l’environnement et d’une grande durabilité, il peut sembler incongru sur cette montre. Idéal pour les vacances (puisque la montre est étanche), pour la semaine un beau cuir avec end-links serait sans doute plus raccord.  Ce type de bracelet bénéficie d’un fermoir de sécurité Oysterlock en or et dispose de la maille de rallonge rapide Easylink, qui permet d’ajuster facilement la longueur d’environ 5 mm pour un surcroît de confort en toute circonstance.

Pour ceux qui seraient trop timides comme moi pour porter une version or jaune, il reste la version Daytona 116500 dévoilée l’année dernière.

Rolex Daytona 116518 Gold

Mouvement Rolex 4130

Le Cosmograph Daytona est équipé du calibre 4130, un mouvement chronographe mécanique à remontage automatique entièrement développé et manufacturé par Rolex. La marque a beaucoup travaillé pour réduire le nombre de composants de la fonction chronographe, améliorant d’autant sa fiabilité.

Le chronographe est enclenché par un mécanisme à roue à colonnes et embrayage vertical offrant un démarrage instantané. L’oscillateur comprend un spiral Parachrom bleu breveté et fabriqué par Rolex dans un alliage exclusif. Parfaitement insensible aux champs magnétiques, ce spiral présente une grande stabilité face aux variations de température et reste jusqu’à dix fois plus précis qu’un spiral traditionnel en cas de chocs. Il est muni d’une courbe Rolex garantissant sa régularité dans toutes les positions. Le calibre 4130 dispose d’un module de remontage automatique par rotor Perpetual et bénéficie d’une réserve de marche d’environ 72 heures.

 

Vous aimerez aussi

commentaire(s)