Pequignet Aviateur : le choix tactique ?

La montre française aime l’aviation. Il faut dire qu’elle a eu quelques « références » dont un certain Antoine de St Exupéry pour regarder ver le ciel. Alors jusqu’ici si on souhaitait rester dans l’ambiance du choix made in France, on avait le choix entre Dodane dans une ambiance très classique ou Bell & Ross. Désormais, on pourra aussi compter sur Pequignet.

Nouveau venu au sein de la collection Pequignet, l’Aviateur est un modèle masculin qui associe l’apparence classique des montres d’aviateurs dites Flieger à un côté plus moderne des montres militaires dites « tactiques ». Le grand guichet de la date situé sur le cadran à 3h, en référence aux anciens instruments aéronautiques, confère de la personnalité à cette montre. De plus, les aiguilles type aviateur et les index traités avec Luminova assurent une parfaite lisibilité même dans le noir. Enfin, la couronne hélicoïdale, directement inspirée des hélices des avions de la seconde guerre mondiale, renforce le caractère et l’allure de ce modèle.

Le cadran se décline en 3 versions : noir mat ou bleu avec index et aiguilles blanches, et noir aux index et aiguilles couleur safari.

De 42 mm de diamètre et étanche jusqu’à 100 m, le boitier de l’Aviateur est proposé en deux versions : acier ou acier recouvert d’un traitement DLC noir. Chacun est doté d’une couronne hélicoïdale avec le logo Fleur-de-Lys assorti au boitier. Les bracelets en toile Cordura noir ou en veau couleur safari ou bleu complètent l’esthétique aviateur de cette montre avec un coté Vintage assumé.

Le mouvement automatique est d’origine Seiko, c’est le calibre SII NH35 24 rubis bien connu. Fiable, solide et surtout opérable par n’importe quel horloger qui se respecte, il permet de contenir le prix sous les 1000 euros à 990€ précisément.

Vous aimerez aussi

commentaire(s)