Quelle montre Panerai choisir ? Suivez le guide

L’Officine Panerai doit tout à l’horloger du même nom Giovanni Panerai qui à l’âge de 25 ans décide d’ouvrir boutique à Florence. Quelques années plus tard, c’est son fils Leon Francesco qui reprend le flambeau. Il reste bien entendu détaillant de montres mais également de pièces et outils pour horlogers. Sa renommée est telle qu’il assure également l’assemblage de montres en provenance de Suisse. Son atelier deviendra aussi la première école d’horlogerie de Florence.

Un peu d’histoire …

Concessionnaire Rolex, Longines, Vacheron & Constantin, Movado, Patek Philippe (entre autres), en 1914 via son fils Guido l’entreprise commence à flirter avec la Marine italienne pour la fourniture d’objectifs au Radiomir (des lunettes de visée) pour toutes sortes d’armes. En 1917, le procédé Radiomir est généralisé pour la fabrication de boussoles, cadrans, altymètres … et pourquoi pas à une montre ? Mais ce n’est que beaucoup plus tard qu’appraîtra la première montre de l’Officine. En 1935 précisément quand la Marine Italienne demande à la société de fournir une montre capable de suivre ses marins. Après plusieurs esquisses et essais, la première ontre apparaît en 1938, elle est équipée d’un mouvement, d’un poussoir et d’un fond de marque Rolex (ébauche Cortebert). Des améliorations suivront avec comme objectif une meilleure visibilité. Ainsi, l’utilisation de Radium, radioactif, sera progressivement remplacé par un matériau moins dangereux pour la santé, le Luminor (un autre nom célèbre pour la marque).

Panerai 1938 : réédition de la première montre Panerai
Panerai 1938 : réédition de la première montre Panerai

Mais le plus intéressant est que durant sa première vie, Panerai aura produit finalement qu’à peu près 300 exemplaires de sa montre. Après la Seconde Guerre Mondiale, l’entreprise est en sommeil. La chute précipitée et la défaite de l’Alliance faite avec les allemands assèchent les commandes à la maison Panerai. Il faudra attendre les années 90 avec deux facteurs importants pour que la marque reprenne son souffle.

En 1980, Maria Teresa Abetti Panerai prend la direction de l’entreprise. Cette même année, Panerai produira un prototype en titane étanche à 1000m.  En 1993 Panerai produit à nouveau la Luminor et le chronographe Mare Nostrum en série limitée. En 1995, lors d’un voyage à Rome, une star internationale tombe amoureuse de la marque et va relancer par le plus grand des hasards son succès. Sylvester Stallone s’offre une Panerai qu’il porteradans plusieurs films et en offrira à ses amis tels Bruce Willis ou encore Arnold Schwarzenegger. Dès lors, la montre devient populaire … Officine Panerai est repris en 1997 par le groupe Vendôme Luxury qui sent la bonne affaire.

Une Panerai, mais laquelle ?

Il me semble évident qu’une Panerai doit avoir son fameux cadran sandwich. La surface noire découpée laissant appraître les chiffres par le dessous. Ainsi, on élimine la gamme Submersible. Reste la question de la Radiomir ou de la Luminor ? Objectivement et si on veut rester le plus proche de la montre originelle, on devrait choisir la Radiomir. Boîtier coussin, anses à fils : on tient là les symboles Panerai. Mais, peut-on passer à côté de la couronne à pontet qui permit à Panerai de descendre en 1942 à 200m de profondeur, un record pour l’époque. Je pense que si l’on songe à la fonction première de cette montre qui était d’équiper la Marine et donc ses plongeurs que la version Luminor est en fait l’aboutissement de tout ce qui fait une Panerai. C’est donc sur ce modèle qu’il faut concentrer ses recherches si on ne doit posséder qu’une seule Panerai.

On avance donc dans notre quête et puisque l’on a choisi la collection Luminor Marina, autant prendre la 1950 qui assure le maximum de fonction dont la date et pourquoi pas même une fonction GMT. La bonne taille est sans doute dans un boîtier de 44 mm qui répond au pontet assez proéminent qui protège la couronne. 42 mm risque de faire juste face à cette protubérence et le 47 mm est difficile à porter tous les jours.

Comme une Panerai ne se porte pas sur un bracelet acier, les références suivantes constitueront le meilleur choix : PAM00312 ou sa soeur en titane pour gagner en légèreté PAM00351.

Panerai Luminor 1950 PAM00351
Panerai Luminor 1950 PAM00351

Elles sont toutes les deux équipées du calibre P.9000 entièrement réalisé par Panerai, de 7,9 mm d’épaisseur et composé avec 28 rubis, d’un balancier en Glucydur®. Fonctionnant à 28 800 alternances/heure, il reçoit un dispositif antichoc Incabloc®. S’il n’a pas tout à fait l’esprit de la première montre produite par la maison (remontage mécanique manuel), ce mouvement moderne propose un réserve de marche de 3 jours. Surout, tant qu’on la porte au poignet on n’a pas à se soucier de savoir quand la montre peut potentiellement s’arrêter.

Fonctions Heures, minutes, petite seconde, date

Boîtier Diamètre 44 mm, acier satiné AISI 316L ou titane satiné

Lunette Acier poli ou titane poli

Fond Verre saphir transparent

Dispositif protège-couronne (marque déposée) Acier ou titane satiné

Cadran Noir ou brun (version titane) avec chiffres arabes et index luminescents. Date à 3 heures, secondes à 9 heures.

Étanchéité 30 bar (~300 mètres)

Bracelet Alligator 24.15/22.15 MM Standard

Vous aimerez aussi

commentaire(s)