Montre chronographe militaire : Type 20 & 21

Elle se nomme Breguet, Dodane, Auricoste, Vixa ou encore Airain et ont fait le bonheur (d’abord) des pilotes de l’armée de l’air française puis des collectionneurs. Aujourd’hui, on note encore quelques rééditions. Voici l’histoire du fabuleux chronographe militaire Type 20 & 21.

Nous sommes après la seconde guerre mondiale et les armées de tous les pays se dotent d’une aviation puissante et moderne. Si la période est à l’avion à réaction (Dassault MD.450 Ouragan), les pilotes qui ne disposent pas encore de tout l’attirail électronique pour la navigation doivent encore assez souvent se fier à leurs outils mécaniques dont leurs montres. C’est ainsi que l’armée française établit un cahier des charges assez stricte qui stipule notamment la nécessité de la fonction retour en vol (en anglais: « flyback »). Cette fonction fût plus tard associée au nom de Type XX. Une fois le temps voulu chronométré, la fonction retour en vol permet par simple et unique pression du poussoir de remettre à zéro les compteurs et de commencer instantanément un autre chronométrage. Un outil important pour le calcul des temps de vol et trajectoires pour les pilotes en mission.

Dassault MD 450 Ouragan
Dassault MD 450 Ouragan

Le cahier des charges comportait d’autres préconisations dans la conception de la montre : boîtier de  38mm de diamètre et 14mm d’épaisseur, cadran noir avec index et aiguilles luminescentes, mouvement mécanique à remontage automatique disposant d’une réserve de marche supérieure à 35 heures, une précision de + ou – 8 secondes par jour et la montre devait être capable de faire plus de 300 mesures à l’aide du chronographe entre chaque service / révision.

Auricoste Type 20
Auricoste Type 20

Dès 1954, l’armée commande plus de 2500 montres à Breguet

Breguet a la double compétence. L’héritier Louis Charles Breguet, passionné d’avions, est donc très bien placé pour savoir ce dont a besoin un pilote. À l’Armée de l’Air, Breguet fournira rapidement plus de 2000 montres (chronographe à 3 compteurs) mais fournira également à la Marine Nationale un peu plus de 550 montres avec différentes versions (deux ou trois compteurs et tailles de compteurs différents). La même année, on vit également apparaître des Vixa qui n’étaient en fait que des Hanhart. L’horloger allemand est installée dans la Forêt Noire, une zone contrôlée par la France après la seconde grand guerre et ce dernier est mis à contribution (boîtes et mouvements) au titre de réparation de guerre. Le chrono Vixa a deux particularités : la lunette cannelée typique d’Hanhart et une taille « trop grande » de 39 mm de diamètre.

Ré-édition Dodane Type 21
Ré-édition Dodane Type 21

Auricoste, la française

Depuis 1854, Auricoste fournit officiellement la Marine en Chronomètre de Marine et autres instruments de bord. Après la guerre, il est donc assez logique que la maison participe à la fabrication des Type 20 avec 2000 modèles livrés. La version Type 20 Auricoste se différenciait des autres avec la lunette crantée bidirectionnelle qui actionne un marqueur sur le chemin de fer.

Dodane, Airain : plus tard pour la 21

Dodane n’a pas participé tout de suite à l’aventure de la Type 20. L’horloger était surtout connu pour être celui qui faisait l’entretien de toutes les Type 20 (quelque soit la marque) pour l’Armée. C’est avec l’arrivée de la Type 21 qui correspond surtout à un changement de mouvement pour plus de précision / fiabilité que Dodane se mit à fabriquer également des montres. C’est ainsi qu’on trouve beaucoup de mouvements Valjoux 720 dans les 21 quand les 20 ont utilisé du Lemania, Hanhart ou Valjoux 22 (dans la Breguet).

Breguet ré-édition Type 21
Breguet ré-édition Type 21

La Type 21 des temps modernes

Aujourd’hui, il est rare de pouvoir encore « tomber » sur une des belles d’époque. Les collectionneurs les conservent précieusement alors il vous faudra sans doute vous tourner vers celles qui réclament leur héritage. Breguet, Dodane ou Auricoste propose encore des 20 ou 21. Dodane et Auricoste sont les plus accessibles et utilisent le même mouvement Dubois-Depraz. J’ai eu l’occasion de passer au poignet l’Auricoste et je dois dire que j’ai été totalement conquis. Son verre acrylique renforce le côté vintage par rapport à la plus « technique » Dodane qui a cédé au saphir. Dans les deux cas, en appuyant sur le poussoir situé à 2h, on actionne le chronographe : la grande aiguille de chronométrage se met à parcourir le cadran. En appuyant sur le poussoir situé à 4h, on remet automatiquement à 0 l’aiguille de chronométrage qui repart aussitôt.

Au dessus de ces dernières, on trouve l’élitiste Breguet. Perpétuant ainsi la tradition, l’interprétation moderne de la marque est superbe. On trouve un boîtier cannelé en acier d’un diamètre 42mm. La lunette est tournante et bidirectionnelle. Un fond saphir laisse apparaître le mouvement chronographe à remontage automatique avec fonction retour-en-vol. Il dispose d’une réserve de marche de 48 heures, d’un échappement à ancre suisse en ligne inversée avec cornes en silicium, le spiral est également en silicium.

La beauté de cette montre tient également dans son superbe cadran de couleur ardoise avec ses chiffres arabes luminescents. On trouve un indicateur jour/nuit à 3h, un compteur 12 heures et date dans un guichet à 6h, petite seconde à 9h et un compteur minute au centre. Toutes ces montres taillent 42 mm et plus ou moins 50 mm de cornes à cornes. Une taille contemporaine mais pas trop grande non plus qui permet d’en profiter tous les jours.

 

Une publication partagée par Vincent (@v2b) le

Quel prix ?

L’Auricoste est à 4000 euros, la Dodane débute au même prix. La superbe Breguet est affichée beaucoup plus chère : autour de 7500 euros chez les distributeurs officiels. En cherchant un peu, il est possible de trouver les deux premières au marché gris comme Chrono24 autour des 3000 euros.

Seagull 1963
Seagull 1963

Quelles alternatives ?

Si on ne peut mettre ce budget, il est tout à fait possible de trouver de beaux chronographes « aériens », parfois aussi historiques mais moins techniques pour moins chers. Ainsi, les connaisseurs citeront les Seagull 1963 (de l’armée chinoise) ou la Sinn 103 ST. Comptez autour de 300 euros pour la chinoise qui taille 38 mm donc très proche des premiers Type 20 et 1500 euros pour la Sinn (41 mm). Ces dernières se trouvent aussi assez facilement en occasion.

Pour ceux qui souhaiteraient se documenter encore un peu plus sur les Type 20 & 21 originelles, je vous invite à lire cet excellent article : LIEN.

Sinn 103 ST ©wornandwound
Sinn 103 ST ©wornandwound

Vous aimerez aussi

commentaire(s)

  1. Cazalis François 1 semaine əˈgōIl ya

    Bonjour, je souhaiterais vivement me procurer une dodane ou auricoste type 20 ou 21 auprès d’un vendeur sérieux qui me permettrait de la passer au poignet.
    J’habite en région parisienne, croyez-vous que je puisse rencontrer un amateur ou me rendre dans une boutique?
    Merci beaucoup

    Répondre Like Je n'aime pas !
    1. Vincent 1 semaine əˈgōIl ya

      Ochrono dans le 1er ou Cresus dans le 8ème vous accueilleront. Très bon revendeur très célèbre sur Forum à Montres, la bijouterie Clouzeau à Pithiviers, 1h de Paris en voiture mais à coup sûr l’un des meilleurs accueils de France. Cordialement

      Répondre Like Je n'aime pas !