Michel Herbelin Odyssée : séduisante !

Une nouveauté horlogère qui sur le papier présente de belles dispositions et qui ne réclame pas plus de 1000 euros, ça peut ressembler à un cadeau ! Michel Herbelin est offensif actuellement sur le marché et la nouvelle Odyssée le prouve.

Inspirations nombreuses …

Voici encore un sujet qui ne va pas manquer de faire causer sur les forums. Cette nouvelle Odyssée de Michel Herbelin a des inspirations assez reconnaissables. Audemars Piguet Royal OAK et Hublot Classic Fusion. Des classiques qui imposent leurs lois dans le domaine de la haute horlogerie et dont le style se refuse du même coup au plus grand nombre. Tout le monde n’ayant pas les moyens du Prince, cette Michel Herbelin pourrait en séduire plus d’un. Le boîtier en acier brossé, de 41 mm de diamètre, est ponctué d’une lunette décagonale décorée de 10 vis en acier poli. Comme les aiguilles des heures et des minutes, les index sont recouverts d’un Luminova dont il faudra tester le rendu. Le cadran dispose d’un guichet de date à 6 heures. Le petit détail de finition qui gâche un peu le beau tableau c’est la couleur du blanche du guichet. Le noir aurait été préférable pour plus d’unité avec le cadran. La montre est proposée avec un bracelet en acier poli et brossé, qui lui aussi nous rappelle quelque chose : la Patek Philippe Nautilus.

Le mouvement proposé est la référence Sellita SW200-1.

Il propose un remontage automatique ainsi que manuel et fonctionne au rythme de 28 800 oscillations par heure. La réserve de marche est de  38 heures. Ce mouvement est le gros point fort de cette montre. D’une qualité très similaire à la référence ETA 2824 désormais réservé au groupe Swatch, Michel Herbelin fait fort vu le prix auquel est proposé la montre. Sur le même segment, je pense à une Pequignet Ranelagh vendue au même prix dont le mouvement Seiko est souvent critiqué pour sa relative simplicité. Sur l’Odyssée, le mouvement est d’ailleurs visible au dos du boîtier grâce à un verre saphir. Autre atout,  la montre bénéficie d’une étanchéité à 100m, de quoi satisfaire les plus exigeants pour la baignade estivale.

 

Affichée à seulement 950 euros, Michel Herbelin frappe un grand coup. Joli mouvement, belle montre étanche avec un bracelet acier convaincant, l’Odyssée risque d’être une star du marché de la première montre de communion, pour les 18 ans ou tout simplement pour ceux qui souhaite s’offrir un objet de qualité qui ressemble aux plus grandes. Choquant ? Tout le monde a le droit au bonheur …

DESCRIPTIF Odyssée Automatique :

  • boîtier en acier inoxydable brossé 316L
    verre saphir
    lunette décagonale en acier brossé
    fond vissé transparent
    diamètre : 41 mm ; épaisseur : 10, 45 mm
    étanche jusqu’à 100 mètres
  • cadran noir
    index et aiguilles des heures et des minutes luminescents
    aiguille centrale des secondes
    guichet date à 6 heures
  • Fonctions : heures, minutes, secondes, date
  • Bracelet en acier inoxydable 316 L. poli et brossé avec boucle déployante
  • Mouvement automatique de facture suisse (Sellita, calibre SW-200 1) 28 800 a/h, 26 rubis et réserve de marche de 38 heures
  • Référence : 1631/B11
  • Prix de vente Public conseillé : 950 €

www.michel-herbelin.com

Vous aimerez aussi

commentaire(s)