Longines Aviation Type A-7 1935 : l’heure des pionniers

Longines et Vacheron Constantin sont sans doute les marques les plus connues pour leurs cadrans décalés permettant aux premiers pilotes de lire l’heure sans lâcher le manche de pilotage. L’heure était très utile à cette époque comme étant un des rares « outils » pour la navigation. Pour cette fin d’année 2016, Longines propose un nouveau cadran typé 1935.

« Type A-7 » :mention donnée par l’armée américaine à ces chronographes commandés à Longines en 1935.

Ce modèle Type A-7 1935 se distingue donc par son cadran décalé de 40° sur la droite et arborant 12 grands chiffres arabes couleur miel. Ces derniers permettent une parfaite lisibilité et contrastent avec le cadran blanc laqué poli. On retrouve des aiguilles de type « poire squelette » en acier bleui et vernis miel. Enfin, une minuterie « chemin de fer » facilite la lecture des minutes. La couronne est particulièrement cannelée autorise sa manipulation même avec des gants. Pour un montre de pilote, signalons également que ce modèle a le bon goût de rester discret par ses proportions même s’il ne manquera pas de se faire remarquer par son design. Ainsi, son boîtier en acier inoxydable taille le diamètre de 41 mm. La montre sera livrée avec un bracelet en alligator brun.

Le dessin du cadran rappelle, au passage, une autre nouveauté de Longines de Baselworld 2016 : l’Heritage 1918 … Les années ne sont pas tout à fait les mêmes mais le dessin oui ! Le chronographe aurait sans doute mérité l’appellation 1918 mais ne boudons pas notre plaisir, le dessin reste top.

Longines Aviation Type A7 1935
Longines Aviation Type A7 1935

La boîte abrite un mouvement automatique L788.2. Il s’agit d’un mouvement à roue à colonnes exclusivement développé pour Longines et permettant de contrôler les différentes fonctions du chronographe : marche, arrêt et remise à zéro, par simple pression du mono poussoir intégré à la couronne cannelée.

Longines tape dans le mile juste avant les fêtes de fin d’année en proposant une belle pièce pour les fans d’aviations. Une montre qui évoque l’aventure sans oublier d’être technique avec son mono-poussoir et son mouvement roue à colonnes. Il faudra sans doute compter un peu plus de 3000 euros pour la passer à votre poignet.

Fiche technique :

  • Numéro de référence L2.812.4.23.2/4
  • Mouvement mécanique à remontage automatique avec monopoussoir et mécanisme de chronographe à roue à colonne Calibre L788.2 (ETA A08.L11)
    13¼ lignes, 27 rubis, 28’800 alternances par heure
    Réserve de marche de 54 heures
  • Fonctions : Heures, minutes, petite seconde et date à 6 heures
    Chronographe
    Aiguille centrale des secondes
    Compteur de 30 minutes à 12 heures
  • Boîtier Rond, en acier inoxydable, Ø 41 mm
    Monopoussoir intégré à la couronne
  • Glace saphir avec traitement anti-reflet multicouches.
  • Etanchéité Jusqu’à 3 bar (30 mètres)
  • Cadran Blanc laqué poli, décalé de 40° sur la droite
    12 chiffres arabes miel
  • Aiguilles Acier bleui, vernis miel (heures, minutes) de type « poire Squelette » et acier bleui (petite seconde)
  • Bracelet Alligator brun avec bouclette

Vous aimerez aussi

commentaire(s)