Frederique Constant Manufacture : parce que la 1ère montre sera à jamais une montre de poche

Parfois rien que pour avoir une montre de poche, on rêverait de porter un gilet de costume trois pièces. Cette nouveauté sur le marché, la Frédérique Constant Pocket Watch risque de vous pousser à revoir votre garde robe.

En hommage à un modèle produit pour le concours Lépine, Frédérique Constant lance une montre de poche équipée d’un calibre manufacture. Animée par le calibre FC-700, cette montre de poche symbolise toute la magie des premières montres capables de compter le temps qui passe. Avec sa grosse couronne à 12 heures, on remonte le mouvement 18 rubis qui peut posséder jusqu’à 42 de réserve de marche. J’avoue que sur ces mouvements mécaniques, une jauge de réserve de marche serait la bienvenue pour savoir si on a suffisamment remonter ou pas la montre. Voilà qui laisse donc un peu de place pour un développement futur que doit nous apporter la montre moderne. Equipées de deux verres saphir, on en apprécie surtout celui qui se trouve au dos de la montre qui permet d’apprécier la mécanique. Vis bleuies, mouvement décoré : on pourrait passer autant de temps à recarder l’envers du cadran que celui-ci.

Dans un diamètre de 45 mm, Frédérique Constant nous offre un cadran simple, épuré seulement guilloché et fournissant des index romains pour un classicisme d’un charme fou surtout dans la finition or rose.

Une version acier plus accessible est aussi disponible mais elle nous laisse complètement froids. La montre sera livrée dans un coffret en bois pour le prix de 2750 euros pour la finition acier ou 3395 euros pour la finition or rose.

Vous aimerez aussi

commentaire(s)