L’originale : montre Epos Passion 3404

Régulièrement, nous allons nous attacher à vous proposer de sortir (un peu) des sentiers battus en allant à la découverte d’une marque, d’une montre qualitative, originale et méconnue. On commence donc cette nouvelle rubrique avec Epos, une marque confidentielle dans le paysage horloger mais bien connue des amateurs de raretés abordables et à la qualité de finition impressionnante.

Epos, aux origines

La marque a été créée en 1925 dans la vallée de Joux par James Aubert. Mais ce n’est que tardivement après différentes successions ou cessions que la marque Epos naît réellement dans les années 80 en prenant ce nom. Cette relative jeunesse du nom explique sans doute la méconnaissance que l’on peut avoir de cette marque. La petite fabrique aime les automatiques mais semble raffoler des montres mécaniques à remontage manuel en sublimant régulièrement les bases Unitas.

Epos 3404
Epos 3404

Passion 3404

Ce modèle est ainsi une forme d’aboutissement dans la gamme Epos. Le mouvement Unitas 6498 présente la petite seconde caractéristique mais en plus une fonction grande date. Plus originale, cette dernière équilibre le cadran en se plaçant à 12H faisant ainsi écho à la petite seconde placée à 6H. La littérature marque et spécificités se charge de diviser parfaitement le cadran décoré Côtes de Genève. Les détails ne s’arrêtent pas en si bon chemin puisque l’on peut s’attarder sur le dynamique chemin de fer qui égraine les minutes de 5 en 5 ou encore les sportives touches de rouge ici ou là sur le cadran. Les index appliqués et les aiguilles reçoivent un luminova pour la lecture nocturne.

L’Unitas 6498 étant assez imposant (16 lignes et demie ou 37,22 mm), il oblige Epos à choisir un boîtier de 43 mm (étanche à 100m) afin de disposer d’un peu de marge même si on a déjà vu ce mouvement passer dans des montages en 41 mm. C’est peut-être le seul petit défaut de cette superbe montre, une taille qui ne conviendra pas à tous les poignets. l’entre cornes de 22 mm semble assez juste vu la taille qui commence à être conséquente.

Epos s’est également taillé une solide réputation pour la décoration apportée aux mouvements souvent rhodiés. Nous ne disposons pas hélas d’une photo du fond de cette 3404 mais voici une illustration de nos propos avec la 3403 :

Epos 3403
Epos 3403

Au final, Epos perpétue la tradition de la montre à remontage manuel avec une distinction certaine. Des montres de qualité fabriquées à la main proposées entre 1200 et un peu plus de 2000 euros. Le modèle retenu aujourd’hui est en haut de la gamme et s’affiche à 2390 euros. Une collection de montres à découvrir.

Les photos :

Vous aimerez aussi

commentaire(s)