Bell & Ross : BR 03-92 BLACK CAMO

Nouveauté dans la gamme BR 03-92, Bell & Ross propose une édition Black Camo. Une version qui fait très « Black Ops » : voilà qui rappellera quelques souvenirs aux gamers sur Call of Duty.

Bell & Ross BR 03-92 Phantom BLACK CAMO

Le concept Phantom est apparu en 2007 chez Bell & Ross, ensuite l’horloger a proposé, à partir de 2009, une collection Commando, la première à utiliser l’esprit camouflage. Le camouflage apparaît dans l’armée au cours de la Première Guerre mondiale. Il est destiné à dissimuler ou à rendre moins visible les hommes ou les objets. Rappelons qu’au début du premier conflit mondial, les soldats français se battaient dans une tenue très bleue avec parfois un pantalon rouge. Les vert, kaki, marron mais aussi le gris ou le noir constituent les teintes les plus couramment utilisées. Le traitement mat de ces coloris est un impératif imposé par les militaires.

La nouvelle BR 03-92 Black Camo vient compléter la série à succès des montres camouflage de Bell & Ross.

La maison horlogère a développé pour elle, un revêtement original tricolore de type militaire. Son cadran sandwich se couvre d’un patchwork de gris mats, son boîtier et son bracelet de noir mat. Son affichage reste parfaitement lisible jour et nuit grâce au revêtement photoluminescent qui habille ses aiguilles, index et chiffres. Les unités d’élite doivent pouvoir lire l’heure aisément et avec précision durant leurs missions.

Bell & Ross BR 03-92 Phantom BLACK CAMO

Rien de particulier dans le mouvement qui reste une base ETA. Celui-ci a le mérite de s’avérer particulièrement fiable tout en réclamant assez peu d’entretien. Il offre une fonction date établie dans un guichet entre 4 et 5 heures. L’affichage de l’heure, d’une grande simplicité s’appuie sur la signature visuelle maison : de gros chiffres accompagnés d’index bâtons.

On retrouve les 4 grands chiffres (3, 6, 9, 12) au dessin et aux dimensions imposants, typiquement Bell & Ross.

Le boîtier de la BR 03-92 Black Camo utilise la céramique teintée dans la masse. Quasi-inrayable, la céramique est plus résistante et plus légère que l’acier. L’emploi de la céramique prend son sens ici pour une montre qui se veut être celle des unités commandos, elle doit pouvoir se frotter à toutes les situations.

Vous aimerez aussi

commentaire(s)