Volvo dévoile sa nouvelle arme de conquête et le XC40 a de sérieux arguments pour faire trembler une concurrence bien installée.

New Volvo XC40 – exterior

90, 60 et XC40

La première force de ce XC40, en plus de son style, c’est bien entendu la lignée XC à succès de Volvo. XC60 et 90 se vendent comme des petits pains et sont les premiers VRP de cette petite version. Avec 4m43 de long, le nouveau SUV suédois vient affronter les Mercedes GLA, BMW X1 ou Audi Q3. Ils avaient déjà vu le Jaguar E-Pace apporter un vent nouveau, voici un suédois encombrant. Marque à la mode chez les premiums et moins connotée grande bourgeoisie que Jaguar, Volvo pourrait bien rafler des clients aux allemands. Le design est toujours aussi séduisant et cette petite version a même le droit à une teinte de carrosserie bi-ton, une première sur le segment.

New Volvo XC40 – exterior

À l’intérieur, la qualité sera au rendez-vous comme on l’a constaté sur les dernières productions de la marque. Le design suédois propose toujours un petit plus comme les moquettes colorées. Une idée déjà vue sur la C30 de Volvo. Grand écran tactile 12,3″, nombreux rangements, coffre de 460 litres, il ne manque pas grand chose … Pour le look, le XC40 s’équipe de jantes de 18 à 21 pouces et même d’un kit sport « R-Design ».

New Volvo XC40 – interior

Moteurs : puissance et essence, le diesel en minorité

Volvo dévoile également les fiches techniques et on constate que les motorisations essence sont majoritaires. Les puissances s’étalent de 156 à 247 ch en essence et de 150 à 190 ch en diesel. Tous les moteurs sont des quatre cylindres turbocompressés. On aura le choix également de s’équiper d’une version 4×4 et aussi de boîtes automatiques ou manuelles (en fonction des motorisations).

Les prix s’étaleront à partir d’un peu plus de 31 500 euros jusqu’à plus de 45 000 euros.

New Volvo XC40 – exterior

Frédérique Constant revoit son grand classique, à savoir sa Slimline Moonphase. Véritable succès commercial, la montre a largement contribué à faire entrer la marque dans le coeur des amateurs de pièces classiques.

Frederique Constant Slimline Moonphase Manufacture

Un classique horloger

Cette nouvelle version reprend les codes de son aînée et prend « simplement » le soin de dissocier le disque de date de celui de la phase de Lune. Certains apprécieront, d’autres non mais ces deux compteurs ne déséquilibrent pas la montre même s’ils surchargent un peu plus. Frédérique Constant profite de son nouveau mouvement pour également réduire la taille de sa montre. La précédente taillait un raisonnable 42 mm mais qui apparaissait comme beaucoup plus grand une fois au poignet à cause de l’ouverture de cadran. Cette nouvelle version est proposée avec un boîtier de 38,8 mm ce qui devrait rendre la montre plus discrète. Le cadran bombé, protégé par un verre saphir convexe, existera différentes versions acier ou placage or rose avec cadran blanc ou noir.

Frederique Constant Slimline Moonphase Manufacture

Cadran mort

Si le nouveau mouvement FC-702, conçu, produit et assemblé en interne par Frédérique Constant apporte plus de compacité, il ne corrige pas en revanche le défaut de la première version à qui certains reprochaient l’aspect figé. En effet, l’absence d’un seconde en trotteuse centrale ou sous-compteur fait un peu paraître la montre comme inerte. Un nouveau débat en perspective !  Le mouvement FC-702 est finement décoré de motifs perlés et Côtes de Genève circulaires. Visible par le fond de boîtier transparent pour admirer ses rouages, il bénéficie d’une confortable réserve de marche de 42 heures.

Prix : à partir de 2895 euros.

Frederique Constant Slimline Moonphase Manufacture

 

 

Breitling propose une nouvelle montre, en association avec Bentley, baptisée Dark Sapphire Edition. Elle a la charge d’habiller le poignet des futurs propriétaires de la nouvelle Continental GT.

Breitling Bentley GT Dark Sapphire Edition

Dark Sapphire

Cette montre proposée en édition limitée à 500 exemplaires est réalisé dans le matériau Breitlight® annoncé par la marque comme ultraléger et ultrarobuste. Mis au point par Breitling, il présente un résistance aux rayures, à la traction et à la corrosion, il est amagnétique et anallergique. Sa teinte noire légèrement marbrée se pare de reflets bleutés rappelant la couleur de carrosserie Bentley «Dark Sapphire». Le boîtier étanche 100m taille tout de même un gros 48 mm ce qui ne sera pas évident à porter … Le cadran arbore un décor en losanges reprenant un motif introduit sur la nouvelle Continental GT en plusieurs endroits de l’habitacle et des organes de commande.

La montre est dotée du mouvement manufacture B06 officiellement certifié chronomètre (COSC). Ce mouvement entièrement conçu et fabriqué dans les ateliers de Breitling Chronométrie se distingue par son système de «chronographe 30 secondes», inspiré d’un brevet Breitling de 1926, avec une aiguille centrale effectuant un tour de cadran en une demi-minute – ce qui assure une lecture très précise des temps chronométrés au 1/8 de seconde. Une exclusivité mondiale mise en vedette sur le cadran noir par l’inscription «30 seconds chronograph» et l’échelle de mesures bleues, en écho aux nuances du boîtier.

Breitling Bentley GT Dark Sapphire Edition

Fiche technique :

Mouvement: Calibre manufacture Breitling B06, officiellement certifié chronomètre par le COSC, automatique à haute fréquence (28 800 alternances), 47 rubis. Réserve de marche supérieure à 70 heures. Chronographe au 1/8 de seconde, totalisateurs 30 secondes, 15 minutes et 6 heures. Calendrier.

Boîtier: Breitlight® (série limitée à 500 exemplaires). Etanche à 100 m. Couronne vissée. Glace saphir bombée, antireflet double face. Diamètre: 48 mm. Cadran: Dark Sapphire. Bracelet: caoutchouc Bentley GT

 

On le sait BMW va bientôt lancer sa Série M8 Coupé sur la route, on savait aussi que la marque ferait son retour aux 24H du Mans, ce qu’on ne savait pas c’est la gifle que l’on reçoit aujourd’hui en découvrant la version course du coupé bavarois. À la fois élégant et sauvage !

BMW revient aux 24H du Mans

BMW Série M8 GTE Coupé

Comme une parfaite réminiscence de la fabuleuse 3.0 CSL, cette nouvelle Série M8 GTE va, à elle seule, faire déplacer les foules pour les prochains 24H du Mans. D’abord symbole de la sportivité de son constructeur, elle hypnotise tant ses lignes transpirent de son ADN. Ensuite, son format apporte une indéniable touche de charme. Ce grand coupé GT n’est pas tout à fait aussi sportif à la base que les Ford GT, Porsche 911 ou Ferrari 488 qu’il va devoir affronter. En cela, la BMW apparaît comme une Diva en robe de soirée qui va aller se frotter à ce qui se fait de mieux. Tout un programme !

BMW Série M8 GTE Coupé

V8 500 ch

Son moteur V8 4.0L à deux turbos développe plus ou moins 500 ch selon les différents règlements des compétitions dans lesquelles la Série M8 GTE va s’engager. Le régime maxi est d’environ 7000 trs/min et notons que le bloc-cylindres ainsi que la culasse sont identiques au moteur de série. Les dimensions sont les suivantes : longueur de 4980 mm, largeur 2046 mm pour un poids de 1 220 kilogrammes.

Illustration 3.0 CSL :

BMW 3.0 CSL

Modèle mythique (peut-être le plus) dans la gamme Audi, le break RS4 reçoit une nouvelle mouture pour le salon de Francfort 2017. Adieu V8, bonjour V6 !

Nouvelle Audi RS4 Salon Francfort 2017

450 ch, 250 KM/H en famille

Comme la RS5, la RS4 perd des cylindres. Le V8 4,2L est remisé au grenier et sous le capot, le break sportif accueille un V6 2,9L qui développe 450 ch pour 600 Nm de couple grâce à son bi-turbo. Des performances flatteuses sur le papier mais comme on l’a lu dans la presse spécialisée, si la RS5 y a perdu un peu son âme, la RS4 devrait connaître la même crise sensationnelle.

Nouvelle Audi RS4 Salon Francfort 2017

0 à 100 en 4,1s

Le 0-100 km/h est expédié en 4,1 secondes (merci la technologie Quattro quatre roues motrices) et la vitesse de pointe de est bridée à 250 km/h. La bride peut être relevée à 280 km/h avec le RS Dynamic Package. Par rapport à une A4 Avant « normale », la RS4 en plus de réglages de suspensions spécifiques est abaissée de 7 mm. La carrosserie est bodybuildée avec, entre autres, des ailes élargies de 30 mm et des jantes de 19 pouces. Les plus sportifs pourront opter pour des jantes en 20 pouces et un freinage carbone – céramique. La nouvelle RS4 sera commercialisé par Audi à un prix à peine inférieure à 80 000 euros en Allemagne.

Renault propose enfin la version RS sur la nouvelle Mégane apparue il y a presque deux ans. Au programme : un nouveau moteur de 280 ch et 4 roues directrices, une Alpine familiale ?

Nouvelle Renault Mégane 4 RS 2017 2018

Une inconnue : le poids

La nouvelle Mégane RS reçoit le nouveau 4 cylindres 1,8L Turbo emprunté à l’Alpine. Dans la sportive 4 portes, il développe 280 ch à près de 6 000 trs/min et 390 Nm de couple entre 2400 et 5000 trs. Ces chiffres sont plutôt intéressant et laisse penser que la Mégane RS sera toujours rageuse comme son aînée dans les tous. Renault n’a de plus pas bridé le plaisir en proposant deux transmissions : boîte de vitesses à Rapports manuelle ou EDC (automatique double embrayage). D’un point de vue châssis, on relève les butées de suspensions hydrauliques qui évitent que ça tape et la possibilité de choisir entre un châssis Sport ou Cup plus affûté et réservé aux puristes. Les quatre roues directrices sont aussi de la partie comme sur la Mégane GT.

Nouvelle Renault Mégane 4 RS 2017 2018

Une version Trophy déjà annoncée

Cette version Cup sera bientôt secondée d’une version Trophy encore plus radicale qui proposera 300 ch et 400 Nm de couple. Devant cet étalage de chiffres, il reste une inconnue de taille : le poids. On sait que dans ce domaine si on accumule des chevaux mais que le poids se fait sentir, ça ne sert pas à grand chose. Light is right ! Le châssis 4 Control s’était déjà fait remarquer par la surcharge pondérale qu’il imposait à la Mégane GT face à une véloce et légère Peugeot 308… Affaire à suivre avec un chrono sur le Nurburgring !

Nouvelle Renault Mégane 4 RS 2017 2018

Pour le moment, avec sa ligne 4 portes et non plus coupé, la Mégane RS apparaît comme une Super GTI mais pourra-t-elle aller chercher les Honda Civic Type R et Focus RS ? L’inconnue du poids nous donnera sans doute un élément de réponse.

Mercedes l’a fait ! Tous les constructeurs jusqu’ici osaient le parallèle avec la technique de la F1 sans jamais y aller franchement. La marque à l’étoile propose(ra) un concept (pour une future petite série) doté ni plus ni moins du moteur de l’actuelle F1 qui dispute le championnat du monde …

Showcar Mercedes-AMG Project ONE

V6 1,6L … plus de 1000 ch avec la motorisation hybride

AMG célèbre donc ses 50 ans en grandes pompes avec cette hypercar qui fait trembler les Porsche 918 ou autre Ferrari LaFerrari. Project One a donc mis sous son capot le V6 d’une Formule 1. Ce moteur ultra performant délivre 759 ch à plus de 10 000 tr/min. Ajoutez y quatre moteurs électrique de 120 kW (160 ch) chacun : 2 à l’avant, 1 sur l’essieu arrière et le dernier est couplé au moteur thermique pour une puissance cumulé et simultanée de plus de 1 000 ch selon Mercedes. Les performances sont forcément ahurissantes avec un 0 à 100 km/h en 2,5 s et 0 à 200 km/h en moins de 6 s pour une Vmax de plus de 350 km/h.

Showcar Mercedes-AMG Project ONE

275 exemplaires en 2019

On évitera de commenter l’esthétisme qui n’est pas franchement un critère sur ce marché … Seule la performance compte et elle dicte souvent les formes. Lewis Hamilton a personnellement annoncé qu’une petite série de 275 exemplaires verra le jour pour un prix sans doute proche des 3 millions d’euros. Les livraisons ne sont pas attendues avant 2019. Mais plus que le prix d’achat, le coût d’entretien promet d’être élevé avec une mécanique de F1 sous le capot.

Showcar Mercedes-AMG Project ONE

Les acheteurs de 911 R vont grincer des dents. Quelques mois seulement après la version R, Porsche rend la recette « générique » et propose une version non limitée sous un nom différent mais qui, dans les grandes lignes, est une copie ! Voici la 911 GT3 Touring …

Porsche 911 GT3 Touring

Moins collector que la 911 R, moins chère aussi mais pas moins bien !

Comme la R, la nouvelle déclinaison de la Porsche 911 GT3 troque son aileron arrière fixe contre un spoiler adaptatif, à l’instar de la 911 Carrera et est exclusivement disponible avec une boîte manuelle à 6 rapports. Son moteur atmosphérique de 4 litres issu de la course développe 500 ch (368 kW) pour un couple de 460 Nm. Avec des changements de rapport optimisés, la 911 GT3 dotée du Pack Touring abat le 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et atteint une vitesse maximale de 316 km/h. Le régime maxi de ce magnifique Flat6 est de 9000 trs/min.

Porsche 911 GT3 Touring

Retour aux plaisirs manuels

À l’exception du Pack Clubsport et des équipements intérieurs en alcantara, la quasi-totalité des options disponibles sur la 911 GT3 sont également proposées sur cette version en Pack Touring. C’est le cas notamment de l’ensemble des teintes extérieures (carrosserie et jantes), des freins en céramique composite PCCB, du système de levage, des phares à LED, des sièges disponibles dans leurs différentes variantes, du Pack Sport Chrono et des systèmes audio.

Le Pack Touring est d’ores et déjà disponible à la commande. En France, la 911 GT3 avec Pack Touring est disponible au prix de 155 255 euros TTC, sans supplément par rapport au prix de la 911 GT3. Celui qui voulait spéculer autour de sa 911 R vient de voir s’envoler quelques centaines de milliers d’euros …

Les photos :

 

La marque Obris Morgan s’était montrée particulièrement silencieuse ces derniers mois et pour cause ! Le petit miracle de Singapour préparait un nouveau projet : Infinity …

Obris Morgan Infinity

Obris Morgan s’est forgé un nom en imposant sa marque de fabrique. Des montres aux pièces asiatiques de très belle qualité pour des prix relativement dérisoires. Pour vous en convaincre, il vous suffit de relire la revue de mon achat de leur modèle Explorer II. Mais cette fois, la marque va un peu plus loin avec l’arrivée d’un mouvement suisse qui pousse le rapport qualité / prix à un niveau rarement vu !

Mouvement ETA 2824-2 élaboré

Obris Morgan Infinity

La principale nouveauté du modèle Infinity est donc son mouvement issu de la manufacture ETA (propriété du groupe Swatch) avec la référence 2824-2 en finition élaboré, s’il vous plaît ! Un mouvement encore utilisé, il y a peu, chez Breitling ou Tudor. La comparaison s’arrête là avec ces grandes marques puisque dans le cas d’Obris Morgan, la qualité suisse ne vous coûtera que 379 $ si vous faites partie des premiers acquéreurs du modèle Infinity (439$ ensuite).

Des finitions au top

Obris Morgan Infinity

Fidèle à ses habitudes, le design est léché. On retrouve un boîtier de 43 mm de diamètre (étanche 300m) pour 50 mm de cornes à cornes. Une taille relativement raisonnable même si 42 mm auraient été préférables. Les finitions ont l’air une nouvelle fois top avec une valve hélium, un verre saphir traité anti-reflets, un traitement anti-magnetic pour ne pas déréguler le mouvement ou encore un Super Luminova BGW9 qui brillera toute la nuit. Comme l’Explorer II, les premières photos de l’Infinity annonce une montre personnalisable (couleurs aiguilles, cadrans). Le bracelet acier est lui aussi particulièrement travaillé et propose même une rallonge de plongée intégré. (fiche technique complète plus bas)

À vos cartes bleues ! Pour commander à partir du 11 septembre, c’est chez Obris Morgan

Specification

– 300 Meters water resistant Daily Tool Diver– Swiss made Movement (ETA 2824-2 Elaboré)   28,800 BPH High Frequence Movement

   Incabloc® Shock Absorber *First 200 Pcs

   Quick Date Change

– Anti-Magnetic

– 120 clicks Unidirectional Bezel

– Automatic Helium Escape Valve

– Swiss SuperLumiNova® BGW9 (Blue Glow)

– Sunburst Dial / Matte Dial / MOP Dial

– 3.6mm thickness 3 links Taper Bracelet

– Swiss SuperLumiNova® BGW9 Blasted Handsets

– Stainless Steel Movement Holder

 


– 3.3 mm Thickness Flat Sapphire
– Anti-reflective Coated Sapphire

– Triple Seal Screw-in Crown

– 43mm diameter excluded Crown

– 14.5mm thickness included caseback

– 50 mm lug to lug length

– 22mm lug width

– 8 x 4.7mm Crown

– 219g net weight

Lamborghini dégoupille la plus acérée de ses sportives et vous propose une promenade sportive cheveux au vent ! Avec la nouvelle Aventador S Roadster, le programme c’est 350 km/h sans le toit.

Une fusée cabriolet

Pour le salon de Francfort, le groupe VW a misé sur l’exceptionnel pour ses marques de prestige. Après la nouvelle Bentley, c’est Lamborghini qui propose sa vision du tourisme luxueux et sportif. La conversion en roadster est rendue possible par deux panneaux de toit amovibles qui pèsent moins de six kilos. Il ne faut que quelques secondes pour les ôter avant et de les stocker dans le coffre avant.

Lamborghini Aventador S Roadster

Cette version cabriolet reçoit également de nouveaux réglages de suspensions, le V12 demeure en revanche identique au coupé. Ainsi, son propriétaire bénéficiera de 740 ch et 690 Nm. Le 0-100km/h ne demande que 3 secondes et la vitesse de pointe atteint les 350 km/h. Le poids est en hausse de 50 kg, le prix est lui de 313.666 €.

Les photos :

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle fois de craquer pour une montre issue du crown-founding proposé sur Kickstarter. Le fabricant Geckota n’est pas tout à fait n’importe qui et sa montre D1 réunit de nombreuses qualités.

Geckota : de fabricants de bracelets à fabricant de montres

Geckota D1

Le site Geckota est bien connu par les passionnés de montres. À ses débuts, il proposait des bracelets de très bonne facture sans faire exploser votre budget. Jon Quinn, son fondateur, s’est ensuite donné pour but de proposer la même chose avec ses montres : des styles connus à moindre prix. Un chronographe puis une montre de pilote ont fait le bonheur de nombreux acheteurs. Aujourd’hui, la marque nous propose une montre de plongée.

Mélange de Panerai et de Rolex Submariner

Des proportions et une lunette de plongée proches de la Submariner de Rolex et un cadran « sandwich » pas très éloigné de ce que fait Panerai. Le mélange est à la fois plaisant, un rien vintage (insert Rolex 6538) et très baroudeur. Les puissantes aiguilles « glaive » renforcent cette sensation. La montre est disponible en trois versions : noire, bleue et notre préférée : grise. Les dimensions sont les suivantes : un diamètre de 42,5 mm et un cornes à cornes de 52,5 mm ce qui la rend plutôt portable par la majorité des poignets. Cadran sandwich et aiguilles reçoivent un superluminova BGW9, ce qui rendra la montre particulièrement brillante de nuit. Dans le détail et en photos, les finitions semblent impressionnantes comme le remplacement de l’insert de lunette par vis ou la jolie couronne. Le tout est étanche à 300 mètres.

Geckota D1

Coeur japonais

Question mouvement, pas de folie pour contenir le prix. Geckota s’est adressé au groupe Citizen qui fournit le mouvement Myota 9015. Un mouvement bien connu et très proche de la référence suisse ETA 2824 dans ses spécificités. Robuste, plutôt précis, il propose une fonction stop / seconde, malheureusement Geckota s’est refusé à proposer une fonction date.

Geckota D1

Et le prix ?

Proposé à partir de 389 £ sur Kickstarter, soit environ 425 euros, cette montre sans être l’affaire du siècle semble être une belle proposition assez peu onéreuse pour un rapport qualité / prix très satisfaisant. Face à elle, on peut penser à une Seiko Sumo.

Lien vers le projet Kickstarter

On sait que le salon de Francfort n’accueillera pas cette année autant de constructeurs que par le passé. Les allemands, jouant eux à la maison, ne peuvent bouder ce rendez-vous. Mieux, Mercedes compte bien impressionner le monde avec une promesse ébouriffante …

Une F1 sur route ?

Mercedes AMG Project One

Pour le moment, on ne sait pas grand chose si ce n’est cette première image qui ne montre pas grand chose et un communiqué de presse qui se concentre sur l’essentiel :

« La Mercedes-AMG Project ONE fera sa première apparition au salon de Francfort. Ce concept de voiture stricte 2 places apportera pour la première fois la dernière technologie hybride du monde de la F1. Cette motorisation ultra performante proposera une puissance supérieure à 1000 ch et une Vmax au delà de 350 KM/H. Le concept-car combinera une capacité hors du commun sur circuit et sera dans le même temps extrêmement efficient »

Vu l’engouement pour chacune de ces hypercars apparues successivement sur le marché : Bugati Veyron, Porsche 918, McLaren P1 ou Ferrari LaFerrari, nous ne doutons pas un instant que le carnet de commande de Mercedes se remplisse assez vite même si la marque n’a pas encore annoncé un modèle de série. Les fans de la marque à l’étoile attendent toujours une suite à la formidable CLK GTR.

Mercedes CLK GTR

Avec son chronographe Avigation BigEye, Longines réédite aujourd’hui un chronographe au design des années 1930, s’inscrivant dans la grande tradition des montres de pilotes.

La montre vintage / héritage, le combo du moment

Longines possède une longue histoire et comme la tendance le veut en ce moment, la marque proposé régulièrement des réédition de ses modèles vintage.  The Longines Avigation BigEye est inspirée d’un chronographe à l’esthétique typique de l’univers de l’aviation. Fidèle à l’esprit des montres de pilote, ce modèle affiche un cadran très lisible mettant l’accent sur le compteur de minutes et des poussoirs imposants qui permettent au porteur de les manipuler tout en portant des gants.

Longines chronographe Avigation BigEye

Le boîtier d’une taille raisonnable de 41 mm de diamètre abrite un mouvement chronographe roue à colonnes L688. Son cadran noir semi-brillant reçoit des index de type chiffres arabes recouverts de SuperLuminova© et affiche une petite seconde à 9h et un compteur 12h à 6h. Le compteur 30 minutes à 3h est sur-dimensionné.

Longines chronographe Avigation BigEye

Le résultat quoiqu’intéressant déconcerte tout de même un peu en photo avec ce qui apparaît comme un déséquilibre entre la relative petite taille du boîtier et les protubérants poussoirs du chronographe : à voir en vrai !

Fiche technique :

Numéro de référence        L2.816.4.53.2/4

Mouvement mécanique à remontage automatique avec mécanisme de chronographe à roue à colonnes

  • Calibre L688.2 (ETA A08.L01)
  • 13¼ lignes, 27 rubis, 28’800 alternances par heure
  • Réserve de marche de 54 heures
  • Fonctions : Heures, minutes, petite seconde à 9 heures
  • Chronographe
  • Aiguille centrale 60 secondes
  • Compteur 30 minutes à 3 heures
  • Compteur 12h à 6 heures

Boîtier

  • Rond 41 mm, acier
  • Glace saphir bombée avec traitement anti-reflet multicouches
  • Gravure spéciale sur le fond
  • Etanchéité jusqu’à 3 bar (30 mètres)
  • Cadran Noir semi-brillant avec 9 chiffres arabes recouverts de SuperLuminova®
  • Aiguilles Rhodiées sablées, aiguilles des heures et minutes recouvertes de SuperLuminova®
  • Bracelet Cuir brun (veau) avec bouclette

Bentley retouche son modèle phare pour le prochain salon de Francfort. Le constructeur anglais qui bat sous pavillon du groupe VW profite des dernières avancées d’Audi pour améliorer son majestueux coupé.

Un coupé baroque, sportif, sensuel …

Nouvelle Bentley Continental GT 2018

Esthétiquement, il s’agit plus d’une évolution que d’une révolution. Les lignes arrière sont plus tendues, plus fastback. On remarquera également les nouveaux feux sur cette même partie qui singent les rondeurs apparues sur le concept Bentley EXP10 présenté à Genève en 2016. Les ailes arrière sont toujours aussi gonflées et affirment le caractère du coupé anglais. L’avant aussi reprend beaucoup du concept pour assurer un peu plus de sensualité même si la calandre est toujours aussi massive.

Nouvelle Bentley Continental GT 2018

W12 6,0L pour 635 ch

Le châssis est la partie cachée mais sans doute ce qui change le plus sur la Continental GT. Ce n’est ni plus ni moins que la base de la dernière Audi A8. Un châssis mixte d’acier et d’aluminium, un matériau dont est également composée la carrosserie. Ainsi, la nouvelle Continental GT serait plus légère de 85 kg. Sous le capot, le génial W12 (deux V6 accolés) est toujours là. Sur cette version de lancement, on trouve une puissance de 635 ch pour un couple de 900 Nm. La transmission est de type double embrayage et propose huit rapports. La Vmax promise est de 333 km/h pour un 0 à 100 km/h en 3,7 s. C’est seulement 3 km/h et 0,2 s de moins la furieuse Supersport de 710 ch d’ancienne génération : ça promet ! Plus tard, la version V8 suivra et certainement une version hybride.

Nouvelle Bentley Continental GT 2018

Les photos :

 

 

Porsche présente la troisième génération du Cayenne et c’est comme le premier un 4×4 de luxe. Abandon du diesel, moteurs essence plus performants, nouveau look, moins de poids, la marque veut repositionner son Cayenne.

La mort du diesel

Nouveau Porsche Cayenne 2018

D’un point de vue look, le nouveau Cayenne pique ici et là quelques idées aux modèles Porsche. On retiendra surtout la nouvelle barre lumineuse reliant les feux arrière. Plus athlétique, le SUV a aussi (un peu grandi) avec 63 millimètres de plus au niveau de la longueur extérieure avec un empattement inchangé (2 895 millimètres) et les neuf millimètres de moins en hauteur au niveau du pavillon par rapport au modèle précédent. Le Cayenne mesure désormais 4 918 millimètres de long et 1 983 millimètres de large, sans les rétroviseurs. Le volume du coffre à bagages est de 770 litres, soit une hausse de 100 litres. Les jantes prennent un pouce de plus avec pour la première fois avec des jantes et des pneus plus larges sur l’essieu arrière. L’emblématique logo Porsche en trois dimensions s’étend entre les feux arrière redessinés au design en 3D et la bande lumineuse continue à DEL. L’intérieur suit la tendance avec des écrans de plus en plus grand et moins de boutons.

Nouveau Porsche Cayenne 2018

Les photos :

Sous le capot, on retrouve donc uniquement des moteurs turbo essence, une nouvelle boîte Tiptronic S à 8 rapports. Deux nouveaux moteurs six cylindres font leur apparition avec un 3 litres de 250 kW (340 ch) pour 450 Nm de couple quand la version S reçoit un V6 biturbo 2,9 litres pour une puissance de 324 kW (440 ch) et 550 Nm de couple. Équipé du pack Sport Chrono en option, le nouveau Cayenne S passe de 0 à 100 km/h en moins de cinq secondes.

Nouveau Porsche Cayenne 2018

Le Cayenne est disponible pour la première fois avec des pneus mixtes et des roues arrière directrices. En plus de ces fonctionnalités typiques d’une voiture de sport, la transmission intégrale active de série, le système Porsche 4D-Chassis Control, la suspension pneumatique à trois chambres ainsi que la stabilisation électrique antiroulis Porsche Dynamic Chassis Control (PDCC) permettent d’améliorer les capacités sur route. Cette troisième génération, malgré tous ces équipements, pèse jusqu’à 65 kilogrammes de moins par rapport au modèle précédent.

Le nouveau Cayenne sera commercialisé à partir de 75 000 euros.

Oris présente une nouvelle montre pour cette rentrée. La Big Crown ProPilot Worldtimer se dote d’un ingénieux système de réglage du second fuseau horaire.

Lunette tournante pour régler la fonction GMT

Oris GMT Big Crown ProPilot Worldtimer

Lors d’un voyage, souvent à l’arrivée de son avion celui, qui bénéficie d’une montre avec fonction GMT, règle le second fuseau. Pour y arriver, il faut retirer la montre de son poignet, dévisser et tirer la couronne et trouver le bon cran pour ajuster l’heure locale. Pas totalement fastidieux mais pas non plus vraiment intuitif. Oris a donc trouvé le moyen de réaliser cette opération avec une bien plus grande aisance.

L’heure locale s’ajuste désormais avec la lunette et non plus avec les poussoirs. Il suffit de tourner la lunette dans le sens horaire pour faire avancer l’heure locale par saut d’une heure. À l’inverse, tourner la lunette dans le sens anti-horaire fera reculer ce second fuseau, toujours par saut d’une heure. Le dispositif tient également compte du changement de date à minuit, dans les deux sens. L’autre innovation Oris qui caractérise cette montre concerne la boucle des bracelets cuir et textile. Celle-ci est en effet dotée d’un système de réglage de longueur « sans fin » breveté Oris, rappelant les ceintures de sécurité des avions.
Oris GMT Big Crown ProPilot Worldtimer
Deux éditions sont disponibles : une version à cadran anthracite et lunette polie; une autre à cadran noir et lunette brossée antireflets, rappelant les instruments de bord dans le cockpit. Toutes deux sont animées par un mouvement mécanique automatique dont Oris dit peu de chose. Base ETA ou Sellita, on leurs posera la question.
Une manipulation de ce système attire notre curiosité pour tester la lunette et s’assurer que la manipulation de celle-ci n’est pas trop « aisée » de sorte à ce que le système pourrait alors se dérégler tout seul sous une manche d’un solide manteau par exemple.

Prix :

  • 3 400 € sur bracelet cuir croco et acier
  • 3 200 € sur bracelet cuir et textile

C’est une thématique qui revient souvent pour tous les amateurs de montres : et si, il ne fallait n’en posséder qu’une ? Les Rolex sont souvent citées (à juste titre) comme ultime référence sauf que l’horloger à la couronne en possède de très nombreuses ! Nous nous sommes finalement fixés sur la 214270 dite Explorer pour les raisons que nous allons évoquées plus bas. Mais face à elle, à tous les niveaux de prix qui peut prétendre également au titre ? Revue d’effectifs !

Budget 5 – 6 000 euros

Rolex 214270 Explorer

Cette référence chez Rolex représente sans doute un équilibre assez parfait. La taille tout d’abord car avec 39 mm cette 214270 se glisse facilement sur tous les poignets. Son cadran noir la rend élégante en semaine quand ses gros index chiffres arabes lui offrent cette touche sportive nécessaire pour les vacances et le week-end. Etanche 100m avec une couronne vissée, elle pourra facilement vous suivre dans toutes vos activités. Enfin la présence du calibre 3132 de Rolex est l’assurance de posséder un mouvement précis, simple et fiable à vie. Un reproche ? Comme les Oyster Perpetual ou la Milgauss, on regrette l’absence d’un petit guichet de date glissé à 4h. Prix : 6000 euros

Omega AQUA TERRA 150M OMEGA MASTER CO-AXIAL 41,5 MM

OMEGA Seamaster AQUA TERRA 150M James Bond

Au sein du groupe Swatch, on rêve de faire d’Omega un véritable challenger à Rolex. La qualité des produits et mouvements s’en ressent et on est effectivement tout près de la marque à la couronne. L’aura un peu moins fort impose des prix un peu plus intéressants. Cette montre est disponible dans 22 configurations et nous vous la présentons là dans sa version « James Bond » (film Spectre). Sa taille de 41,5 mm est un peu plus contemporaine mais lui permettra aussi de se glisser assez facilement sur tous les poignets. Les qualités (nombreuses) de la montre sont impressionnantes : verre saphir traité anti-reflets double-face, couronne vissée, étanche 150m, fond transparent pour admirer la mécanique et très beau bracelet acier. Surtout, elle affiche la date …  Prix 5000e

Budget autour 3000 euros

Nomos Ahoi

Nomos Ahoi Atlantik Datum

On attaque là, notre très gros coup de coeur. Nomos propose, avec l’Ahoi Atlantik, un modèle atypique et bourré de qualité pour un prix défiant toute concurrence ! La montre est habillée, colorée, sportive : c’est un modèle de design. Le diamètre de 40,3 mm est parfaitement senti tout comme le fond transparent qui permet d’admirer le mouvement maison joliment décoré. Etanche 200m, elle vous suivra partout le week-end. Prix 3 620 euros : un rapport qualité – prix hallucinant !

Tudor Northflag

Tudor North Flag

Que mettre face à la Nomos ? Une montre du groupe Rolex en allant la chercher chez Tudor. Avec le modèle Northflag, la marque nous propose une montre aux très belles finitions, à la technicité parfaite et à la fiche technique à faire pâlir de nombreuses concurrentes. 40 mm, étanche 100 m mais surtout 70H de réserve de marché grâce à son superbe mouvement maison avec indicateur de réserve de marche. Inconvénient ? Peut-être un peu trop sportive pour se glisser au quotidien sous une manche de costume et une couronne un peu grosse. Affichée au prix de 3460 euros, la Northflag est tout de même un sacré challenger aux deux références citées dans le budget à plus de 5 000 euros.

Budget autour 1000 euros

Longines Conquest 39 mm L3.676.4.58.6

Longines Conquest

Si on quitte les mouvements maisons pour trouver un bon vieux ETA 2824, autant glisser directement autour de 1000 euros, il y a assez peu d’intérêt de payer ce mouvement à plus de 2000 euros. Dans cette fourchette de prix, la Longines Conquest 39 mm s’impose naturellement. La marque est réputée et propose des finitions très intéressantes. Sur certains critères, elle se permet même de faire beaucoup mieux que toutes celles citées plus haut. Ainsi en proposant une étanchéité de 300m avec couronne vissée, elle en impose. Son cadran est parfaitement équilibré avec deux index arabes à 12H et 6H. Sportif mais finalement assez discret, à la limité de l’élégance. Le bracelet acier est d’assez bonne facture, alors que lui reprocher ? Un côté peut-être un peu trop brillant avec toutes ces surfaces polies mais à 1020 euros, c’est une sacrée affaire !

Oris BC 3 Advanced, Day-Date

Oris BC3

Cette Oris possède un petit côté simple, limite militaire. Normal, me direz-vous, puisque son inspiration est l’aviation, un milieu où les informations prennent toutes leur importance, il faut donc une lisibilité maximum. Disponible dans de très nombreux coloris (boîtier acier ou noir et divers cadrans), cette BC3 taille 42 mm et propose une étanchéité de 100m. On aime sa petite originalité avec son guichet double jour / date à 6H. Précisons qu’elle est équipée d’un mouvement Sellita quasi aussi réputé et fiable que l’ETA. Prix 1150 euros sur cuir.

Budget : +/- 500 euros

Seiko Presage SRP527J1

Seiko Presage SRP527J1

Chez Seiko, elles sont nombreuses sur cette fourchette de prix mais celle qui est surnommée SARY par ses fans (son nom sur le marché japonais) propose ce que l’on cherche. Un style autant urbain que décontracté pour le week end, un étanchéité de 100m qui permet de tout faire et une taille plutôt passe partout avec un boîtier de 41 mm. Les finitions sont très intéressantes avec ces aiguilles bleues et un bracelet acier (qui une fois n’est pas coutume) est bien fait chez Seiko. Prix : 389 euros SRP527J1. La montre existe aussi avec un cadran noir. On apprécie le fond transparent qui laisse apparaître un mouvement retravaillé avec sa masse oscillante personnalisée.

Hamilton Jazzmaster Traveller GMT 

Hamilton Jazzmaster TRAVELER GMT

Avec cette Hamilton, je ne respecte pas tout à fait le budget puisque son prix est de 895 euros. Mais cette Jazzmaster Traveller GMT est la bonne découverte de ce sujet. Un modèle que je ne connaissais pas chez Hamilton et qui a l’avantage de proposer une fonction GMT dans une boîtier assez habillé pour la semaine mais pas trop pour plonger dans la piscine le week-end sur un bracelet nato (étanche 100m). Avec 42 mm, elle taille un peu grand mais c’est encore acceptable. On notera qu’en plus, elle est proposée dans deux versions dont la plus complète est celle avec une lunette interne type super compressor de plongée (que vous avez sous les yeux). Épatante cette petite !  Existe aussi avec un cadran noir

Tissot PR 100 Powermatic 80

Tissot PR100 Powermatic 80

Au sein du groupe Swatch, Tissot représente l’accessit aux montres automatiques. Si la marque se veut abordable, la qualité est au rendez-vous comme avec cette PR 100 qui bénéficie d’un mouvement automatique doté d’une réserve de marche de 80 heures ! Étanche 100m, taille raisonnable de 39 mm, verre saphir les essentiels sont bien là et on dispose même d’un bracelet acier. Affichée au prix de 575 euros, la montre est de plus disponible dans de nombreux coloris.

 

Parfois (trop rarement même), les rééditions sont aussi bien que les originales. C’est le cas avec la Longines Legend Diver, une montre apparue dans les années 60.

Réédition parfaite

Longines Legend Diver

Quand Longines décida de donner une nouvelle vie, il y a 10 ans, à sa Legend Diver, la marque suisse ne changea rien si ce n’est le mouvement plus moderne. Pour le reste, cette plongeuse « Super Compressor » (c’est à dire avec lunette interne de temps de plongée) est restée fidèle à l’originale. Très vite, la montre est devenue populaire, un classique souvent cité en référence sur les forums. Sa notoriété, la montre la doit à sa « plastique ». La carrure, la cadran il n’y a aucune faute de goût et la montre est belle, très belle même … Le seul petit reproche qu’on puisse lui faire est qu’entre son ouverture de cadran et ses cornes longues, elle prend un peu de place au poignet malgré le diamètre de 42 mm. Les petits modèles masculins doivent parfois passer leur chemin.

L’oeuvre achevée

Pour cette nouvelle version, Longines a simplement pris le soin d’achever son oeuvre. Une montre des années 60 se devait d’avoir un bracelet métal et si possible celui-ci devait rester dans le ton. De nombreux propriétaires de LLD ( son surnom) avaient déjà fait le test avec un bracelet maille milanaise qui s’accorde naturellement avec la montre. Longines a pris la même orientation en proposant un bracelet dont la qualité est en parfait accord avec celle de la Legend Diver. Les spécificités restent les mêmes : étanche 300m et mouvement automatique ETA 2824 offrant la date.

Le prix de cette nouvelle version n’a pas été précisé mais devrait tourner autour de 2500 euros.

Mercedes dispose de quelques monstres dans son patrimoine. Comme d’autres, la marque n’a pas manqué l’engouement des passionnés pour les vieilles voitures …

190E EVO 2 : la bête

Mercedes-Benz 190 E 2.5-16 Evolution II (W 201)

Sans porter le badge AMG, la 190E EVO a marqué son époque, la concurrence et même des biens plus grosses qu’elle. Il faut dire que ce modèle avait un sacré aura grâce à un look évocateur. Homologuée pour les besoins de l’engager en DTM, cette 190E d’un genre spécial impose sa plastique musculeuse qui semble tout droit échappée de la catégorie dans laquelle elle devait courir.

Héros des années 90

Mercedes-Benz 190 E 2.5-16 Evolution II (W 201)

Apparue en 1989 dans une première mouture, elle évolue l’année suivante pour gagner le titre d’EVO 2. Au menu, on notera surtout le gain de puissance et le réalésage du 4 cylindres 16 soupapes. Passant de 2,3 à 2?5L, la puissance grimpe à 235 ch au lieu de 204. Le 0100 km/h est réalisé en 7,1 secondes et la Vmax est limitée électroniquement à 250 km/h. Ces performances pousseront ses concurrentes comme la BMW M3 a revoir leurs capacités à la hausse. On notera également que la Mercedes est beaucoup plus rare avec seulement 502 exemplaires produits durant un dizaine d’années. Son prix de 460 000 francs à l’époque était assez élitiste.

Aujourd’hui, pour Mercedes il n’est pas encore question de relancer une série comme Jaguar a pu le faire en produisant une petite série de Type E. Cette reconstruction est unique et destinée à quelques démonstrations lors des journées piste de la marque proposées aux clients. Avec un peu de chance, vous pourrez la croiser !

Fiche technique

  • 235 chevaux à 7 200 tr/min
  • Couple de 245 Nm entre 5 000 et 6 000 tr/min
  • Poids 1415 kg

Vous allez changer de voitures et la morale vous pousse à prendre une des ces nouveautés banales mais dotées d’un petit moteur qui ne pollue pas … Sauf que l’investissement n’est pas anodin, que vous ne roulez pas tant que ça et que vous avez envie de vous faire plaisir ? Bienvenue chez nous 😀

20 000 euros, V8 et un pied magistral

Et oui, il est temps de vous faire ce petit plaisir, ce rêve que vous pensiez inaccessible et qui vous tend les bras. À condition de disposer d’une petite réserve pour les consommables comme freins et pneus, ces autos dotées d’un sacré ADN sont disponibles en nombre sur le marché de l’occasion. Voici, pour cette semaine, notre sélection des meilleures occasions vu sur Autoscout24 (article non sponsorisé !).

Maserati Quattroporte

Diva italienne : Maserati Quattroporte

Une belle berline dont la ligne n’a pas trop pris de rides et qui surtout régale toujours autant par la mélodie de son V8 made in Italy ! 14 900 euros pour un modèle de 2006 affichant un peu plus de 75 000 km, c’est le prix d’une Clio. Il faudra s’assurer que l’entretien a été fait au bon endroit et est à jour mais la carrosserie, l’intérieur et les jantes sont propres, à priori une bonne base. Lien annonce

Mercedes E550

Saveur toute germanique : Mercedes Classe E550

Alors là, on tient une auto rare. D’abord destinée au marché hors Europe, elle est revenue avec ce parfait équilibre entre performance d’une AMG et élégance de la berline. Le V8 développe à peine moins de 400 ch (387) et la voiture datant seulement de 2008 affiche un tout petit 63 800 km au compteur. Vendue par un professionnel en Allemagne pour 19 900 euros : quelle affaire ! Lien annonce

Porsche Cayenne S

Référence Cayenne

Dans la catégorie, on me trouve à tous les rayons, j’ai nommé le Porsche Cayenne. On ne compte plus les annonces pour le SUV Porsche qui semble avoir atteint sa cote basse. Témoin, ce très bel exemplaire de 2004 Cayenne S affichant 79 000 km pour un prix de 18 900 euros. Il est présenté un très bel état de conservation par un vendeur professionnel en Allemagne. Lien annonce

Lexus IS F

Soleil levant sur un V8 japonais

La Lexus IS F est la réponse du géant Toyota aux pointures type BMW M5. Relookée dans un style très manga depuis peu, la précédente génération plus discrète a pourtant encore des atouts. Un châssis sain, un V8 agréable avec une touche d’exotisme. Ce modèle de 2009 vendu par un particulier en Espagne affiche 423 ch pour seulement 43 000 km contre 19 900 euros. Lien annonce

BMW 645

Un beau coupé ?

En matière de grand coupé GT, BMW a su imposer sa Série 6. On vous a déniché une version 645 qui dispose d’un coloris original mais élégant, d’un intérieur cuir immaculé et des jantes qui vont bien. Mais accrochez-vous car le V8 de 333 ch de 2004 s’affiche à seulement 14 500 euros pour 75 300 km et il y a même l’option toit ouvrant. Que demande le peuple ? Lien annonce